Le 9 juin à Dôle : journée sur la bienveillance éducative pour les pros

Les 9 et 10 juin prochains l’agglomération de Dôle (Jura), dans le cadre de son salon Petite Enfance, organise deux jours consacrés à la bienveillance éducative. Le vendredi 9 est destiné aux professionnels de la petite enfance du Grand Dôle (les crèches seront fermées) mais aussi pour les pros de l’accueil individuel et collectif de toute la France. Et le samedi 10 est dédié aux parents. C’est l’association d’utilité publique Ensemble pour l’éducation qui a été chargée du programme et de la mise en oeuvre du contenu de ces journées.
Lutte contre les violences éducatives
Nathalie Casso-Vicarini, présidente d’Ensemble pour l’Education explique : « cette journée pédagogique devrait regrouper 500 professionnels et nous avons pensé utile de l’organiser autour d’une sensibilisation à la bienveillance éducative, en s’appuyant sur les dernières recherches en neurosciences et en associant à cette journée des équipes du Québec, pays très en avance dans ce domaine, avec des programmes qui ont fait leurs preuves ».
Une journée sur la bienveillance éducative est forcément construite autour de deux idées centrales : le respect à l’enfant et la lutte contre les violences éducatives. Elle commencera donc par une intervention d’Edwige Antier, pédiatre qui fut la première à porter une proposition de loi au parlement contre la fessée, les violences éducatives et châtiments corporels en 2010 alors qu’elle était députée de Paris. Ensuite la psychologue Isabelle Filliozat expliquera pourquoi elle s’est intéressée aux neurosciences, à la bienveillance éducative et aux aptitudes sociales des petits. Puis Michel Meignant, médecin-psychothérapeute évoquera son film «  Amour et châtiments » dont quelques extraits seront proposés.  
Mini-série et ateliers
« La journée ainsi clairement introduite, nous renterons dans le vif du sujet, précise Nathalie Casso-Vicarini, avec la diffusion de quelques épisodes de la série sur la bienveillance éducative « Qu’est-ce qui se passe dans ta tête  » et dont tous les épisodes commenceront à être diffusés à la fin de l’année. Puis nous déclinerons les thèmes principaux de la série autour de 4 ateliers ».
Le premier s’articulera autour d’une initiative québécoise pour développer les aptitudes et compétences pro-sociales des tout-petits : les crèches Brindami.
Le second est construit autour d’une autre initiative québécoise sur le développement du langage. II s’agit du programme Mimi destiné à tous et construit autour des mots indispensables pour bien démarrer à l’école primaire.
Un troisième atelier, animé par Catherine Schmider sera consacré à la Communication Non Violente, socle de l’éducation bienveillante.
Enfin Ensemble pour l’Education et les équipes du Québec, au cours du dernier atelier, proposeront un décryptage des épisodes de la série à partir d’analyse de pratiques. Nathalie Casso-Vicarini insiste : « cette grande journée pédagogique est une journée de sensibilisation et ne prétend en aucun cas constituer des modules de formation ». C’est dans un deuxième temps, rappelle-t-elle, que des formations seront proposées via le programme national « 1.2.3 ensemble » notamment grâce à des dispositifs mis en place par les CAF, accessibles aussi bien aux professionnels de crèche qu’aux assistants maternels ou aux parents.

S'inscrire à la journée pédagogique du 9 juin
 
Article rédigé par : C.L
Publié le 10 avril 2017
Mis à jour le 11 avril 2017