Le Train Petite Enfance et Parentalité est sur les rails

L’Association Ensemble pour l’Education de la Petite Enfance a présenté ce matin leur grand événement : le Train Petite Enfance et Parentalité qui sillonnera la France du 2 au 20 novembre.

Une exposition itinérante

Entre son départ et son retour à Paris, le train fera étape dans 14 villes de 13 régions : Lille, Strasbourg, Nancy, Dole, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Tours, Angers, Brest, Saint Malo et Caen. Cet événement est une première et « un grand moment » comme l’a souligné Nathalie Casso-Vicarini, présidente de l’association, car ce train « porte en lui une promesse de partage et une fédération d’expertises ». En effet à travers ce projet, l’association et les 70 partenaires de l’événement souhaitent promouvoir une éducation bienveillante, responsable et structurante pour le jeune enfant auprès des parents et des professionnels. L’objectif étant de montrer que la petite enfance est le temps et le lieu de tous les possibles mais aussi de toutes les fragilités et qu’agir tôt est la clef de l'égalité des chances.

300 mètres de contenus sur l’enfant
De la taille de deux TGV, le Train Petite Enfance et Parentalité constitue un grand parcours interactif où chaque voiture est aménagée autour d’une thématique, qui permettra aux visiteurs de marcher dans les pas de l’enfant pour le comprendre et mieux l’accompagner. La première, « Naître et tisser des liens » les plongera dans la vie in utero. La dernière, « Tout un village pour élever un enfant » (du proverbe africain bien connu) reprend tous les enjeux de l’accueil et l’éducation pour que l’enfant grandisse de manière épanouie. En passant par « Jouer et communiquer », « Bien vivre le quotidien », « Agir tôt » et « Protéger l’enfant et ses droits ». A bord du train, les visiteurs pourront visionner les 50 vidéos de la série franco-québécoise Dis-moi, déjà diffusée dans le cadre de la formation des professionnels et de l’accompagnement des parents. En parallèle, le train proposera en tout 230 stands à quai et 100 conférences sur des thèmes comme « Mettre des mots sur des émotions », « comment le jeu développe les talents de l’enfant ? », animées par des experts tels que Catherine Verney, Isabelle Filliozat…

30 000 visiteurs attendus
Les organisateurs attendent entre 30 et 40 000 visiteurs et comptent déjà 13 500 inscrits aux conférences à deux semaines du départ. L’idée est de leur présenter à la fois des connaissances pédagogiques et scientifiques sur le développement de l’enfant, notamment grâce aux neurosciences qui offrent une nouvelle manière de le comprendre, et de montrer tout ce qui se développe sur le territoire. « C’est un formidable outil de communication pour faire connaître les nombreuses actions et initiatives intéressantes et originales, qui sortent parfois des cadres », a souligné Elisabeth Laithier, maire adjointe chargée de la petite enfance à la ville de Nancy (membre de l’Association des Maires de France), partenaire de l’événement. Le projet se veut une démarche solidaire et sociétale.

Le train sera inauguré le 2 novembre à la Gare de Lyon et terminera son parcours à la Gare du Nord le 20 novembre, Journée internationale des droits de l’enfant. Un voyage ponctué de cinq journées phares : le Quai des savoirs les 10 et 11 novembre à Toulouse, le Livre Blanc de la Famille les 12 et 13 à Bordeaux, les Assises de l’Enfance le 15 à Angers, les Journées nationales des assistantes maternelles et le duplex franco-québécois à Saint-Malo les 16 et 17.

Dates, programme et inscriptions sur : train-petite-enfance-parentalité.org
Pour suivre l’événement sur Twitter : #TPEP17
Article rédigé par : A.B.B.