Marlène Schiappa : bientôt une VAE des jeunes parents pour des diplômes petite enfance

Voilà qui risque de faire réagir bon nombre de professionnels de la petite enfance. Lors d’une audition à l’assemblée Nationale, la Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a annoncé être en train de travailler avec Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale à une forte innovation : la création d’un dispositif de VAE (Validation des Acquis de l'Expérience ) des jeunes parents. Elle l'a expliqué en ces termes :
« Un certain nombre de femmes, notamment dans des banlieues ou des zones rurales, ont eu des enfants jeunes, et se retrouvent sans qualification, sans expérience professionnelle à l’âge de 25, 30, 35 ans sur le marché du travail, avec un CV qui est une page blanche, qui n’ont pas de diplôme et qui n’ont comme seul argument dans les entretiens d’embauche que de dire ‘J’ai élevé mes enfants’, ce qui n’est pas jusqu’à présent l’argument le plus efficace pour trouver du travail et je le déplore. Nous allons lancer un dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience qui soit un parcours diplômant (…) Nous sommes en train de voir si nous pouvons transformer cette expérience en CAP petite enfance, en diplôme d’Etat, en brevet d’Etat d’éducatrice de jeunes enfants qui nous permette de faire se rencontrer l’offre et la demande sur le marché du travail . Avec d’un côté d’la demande de professionnels de la petite enfance qualifiés pour les crèches mais pas uniquement et de l’autre côté les compétences de jeunes mères qui ont acquis ces compétences et qui peuvent les compléter par ce dispositif diplômant. »
L’idée de permettre à des parents - souvent des mères - d’obtenir, après avoir élevé leurs enfants, un emploi qualifié, donc de bénéficier d'une formation et d'obtenir un diplôme est évidemment une bonne idée. Faut-il que ce soit un emploi dans la petite enfance ?  Les premières réactions à cette déclaration sur twiter ne sont  pas vraiment tendres avec la Secrétaire d'Etat. Rappelons que les professionnels ont à cœur de monter que leur métier est un vrai métier et qu’il ne suffit pas d’aimer les enfants ou d’en avoir élevés pour être un bon professionnel compétent. Qu’ils se battent pour une revalorisation de leur profession et que les assistantes maternelles notamment revendiquent une vraie professionnalisation. Néanmoins, il est clair que la Secrétaire d’Etat et le Ministre de l’Education envisagent un dispositif diplômant, avec formation et évaluation a la clef. A suivre donc.

 
Article rédigé par : C.L



4 commentaires sur cet article

C'est une honte de croire qu'être mère est être spécialiste de la petite enfance. C'est un métier et comme toute profession il faut une formation. Sino pourquoi tant de parents viennent vers nous professionels pour avoir de l'aide et des réponses à leurs questions? Et la notion la plus important trouve est que justment quand on est parent il y a de l'affectif pour l'enfant alors qu'en tant que professionnel c'est justment ce qu'il ne faut pas faire pour prendre de la distance et trouver l'attitude la plus juste pour l'enfant. Donc arrêtons les conneries au gouvernement et qu'ils commencent à prendre l'avis de vrais pro!
C'est une honte de croire qu'être mère est être spécialiste de la petite enfance. C'est un métier et comme toute profession il faut une formation. Sino pourquoi tant de parents viennent vers nous professionels pour avoir de l'aide et des réponses à leurs questions? Et la notion la plus important trouve est que justment quand on est parent il y a de l'affectif pour l'enfant alors qu'en tant que professionnel c'est justment ce qu'il ne faut pas faire pour prendre de la distance et trouver l'attitude la plus juste pour l'enfant. Donc arrêtons les conneries au gouvernement et qu'ils commencent à prendre l'avis de vrais pro!
Cest dune hyprocrisie sans nom. On se doute bien qu'à un entretien entre une personne qui a choisit son metier, qui est passionnée, qui se documente regulierement, qui se forme en participant à des ateliers, et une personne qui arrive avec une VAE et qui fait ce métier par defaut le choix sera vite fait.... cest une arnaque!
Cest dune hyprocrisie sans nom. On se doute bien qu'à un entretien entre une personne qui a choisit son metier, qui est passionnée, qui se documente regulierement, qui se forme en participant à des ateliers, et une personne qui arrive avec une VAE et qui fait ce métier par defaut le choix sera vite fait.... cest une arnaque!