Planète Péda

Faut-il créer des coins colère en crèche ?

Certaines crèches créent des coins colère dans leur structure. Est- ce vraiment une bonne idée ? Pas si sûr répond la spécialiste du développement de l’enfant, Josette Serres … car en quelque sorte c’est soigner le symptôme) la colère- n’est pas la cause -qu’est qui a déclenché cette colère. Ses explications.
                                                                                                                              
Un coin colère : une fausse bonne idée
Créer un coin « colères » semble être une nouvelle pratique de plus en plus répandue. Au nom des émotions et de leur nécessaire expression : une des idées phares apportées par les neurosciences. Ces espaces seraient une forme d’exutoire pour les émotions qui doivent absolument sortir …
Mais qu’est-ce qu’une émotion se demande Josette Serres ? Un signe d’alerte que le cerveau envoie quand ‘enfant est soumis à un stress. Donc, en l’occurrence une colère est l’expression d’une émotion provoquée par un stress.  Et le coin colère sert à exprimer ce stress en pleurant, en mordant un coussin, tirant les cheveux d'une poupée. Mieux que de s’attaquer à un petit copain ? …A voir.

Un coin colère : on soigne le symptôme pas la cause !
Quand on propose à un enfant d’aller exprimer sa colère dans un espace dédié « on n’a rien résolu constate Josette serres, on a utilisé le symptôme de l’enfant pour le dévier. Or ce n’est pas le symptôme de l’enfant qu’il faut soignerais la cause ». Il faut chercher l’origine du stress, essayer de comprendre ce qui provoque cette insatisfaction et colère chez l’enfant. Et travailler sur cette situation. En bref : mieux vaut prévenir que guérir …
 
Publié le 22 janvier 2020
Mis à jour le 01 octobre 2020