Mort inattendue du nourrisson : des facteurs génétiques en cause ?

Selon une étude scientifique présentée lors du congrès annuel de la Société européenne de cardiologie, les frères et sœurs des bébés victimes de la mort inattendue du nourrisson (MIN) auraient quatre fois plus de risques d’en être également victimes.

La mort inattendue du nourrisson est la première cause de mortalité infantile chez les bébés de 1 à 12 mois en France. Si ses causes exactes demeurent encore un mystère, les recherches soupçonnent un lien de cause à effet entre une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques.
Les chercheurs ont consulté les registres nationaux de santé et d’administration du Danemark et ont étudié les cas d’environ 2,5 millions de nourrissons de moins d’un an nés entre 1978 et 2015. Parmi eux, les auteurs de l’étude ont identifié 1535 bébés qui étaient les premiers ou les seuls enfants d’une famille à décéder d’une MIN et 2373 frères et sœurs plus jeunes de ce groupe. Ils ont ensuite calculé l’incidence de MIN chez ces derniers par rapport à la population générale et ont constaté qu’ils présentaient un risque quatre fois plus élevé de mourir d’une MIN.
Selon le Dr Charlotte Glinge, auteur principal de l’étude, il faudrait réaliser un examen post-mortem effectué par un pathologiste cardiaque sur tous les bébés victimes d’une MIN. « Si une mutation génétique qui pourrait avoir contribué au MIN est identifiée, les frères et soeurs et les parents devraient être testés pour la mutation », explique-t-elle. Et d’ajouter que pour avoir la meilleure chance d’identifier une maladie cardiaque héréditaire, il faudrait interroger les parents sur les antécédents familiaux de mort subite cardiaque et offrir des tests cardiologiques comme un électrocardiogramme et une échocardiographie.

Rappel des recommandations principales pour éviter la MIN : coucher le bébé sur le dos, sur un matelas ferme sans oreiller ni couverture et dans une pièce dont la température est de 19-20 degrés.


Consulter notre dossier sur la mort inattendue du nourrisson
Article rédigé par : A.B.B.
Publié le 21 mars 2018
Mis à jour le 21 mars 2018