Pays-Bas : le gouvernement démissionne suite au scandale des allocations familiales

Le gouvernement mené par le Premier Ministre Mark Rutte a présenté aujourd’hui sa démission suite à l’affaire des allocations de garde d’enfants qui a conduit de nombreuses familles à la faillite, ont annoncé les médias néerlandais.  

Des milliers de familles ruinées
C'est un sacré scandale qui secoue les Pays-Bas. Entre 2013 et 2019, des milliers de familles ont été accusées à tort de fraudes et sommées de rembourser de façon rétroactive des dizaines de milliers d’euros au titre d’allocations de garde d’enfants perçues. Ruine, divorce… les conséquences financières et personnelles ont été gravissimes pour de nombreuses familles, selon une enquête parlementaire rendue publique en décembre 2020. Le rapport en question a ainsi conclu qu’une "injustice sans précédent" avait été commise à l’encontre de personnes innocentes. 

La démission du gouvernement
Accusés d’avoir très mal géré cette crise, et malgré l’annonce en décembre du versement de la somme de 30 000 euros à chaque parent impliqué, le Premier Ministre Mark Rutte ainsi que ses ministres ont dû présenter aujourd’hui leur démission. Mark Rutte en a informé le roi Willem-Alexander. « L'État de droit doit protéger ses citoyens d'un gouvernement tout puissant. Cela a échoué d'une manière horrible », s’est exprimé le Premier Ministre lors de la conférence de presse annonçant son départ.
Article rédigé par : C.F.
Publié le 15 janvier 2021
Mis à jour le 15 janvier 2021