Petite enfance : les priorités pour 2019

Ce mardi 22 janvier, la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et la secrétaire d’état, Christelle Dubos, ont présenté leurs traditionnels vœux à la presse. L’occasion pour elles de partager le bilan de leurs actions en 2018 et leurs priorités pour cette nouvelle année.

Sur les sujets liés à la petite enfance, qui ne semblent pas être une des priorités du Ministère, seule Christelle Dubos a pris la parole en évoquant le Plan de prévention et de lutte contre la pauvreté, sur lequel elle est plus particulièrement mobilisée. « Nous savons que l’assignation sociale, qui n’est rien d’autre que la reproduction sociale des inégalités, prend racine dès la petite enfance, a-t-elle souligné. Les premières années de la vie sont donc déterminantes et nous donnerons la priorité à l’investissement social pour la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. » Et de préciser que cette stratégie devait être « co-construite avec les territoires ». Quatre départements ont déjà signé des conventions : le Nord, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin et l’Indre-et-Loire. Les autres départements devraient s’engager dans la même démarche courant 2019.

Les mesures à venir
Plusieurs mesures annoncées pour la petite enfance en 2018 devraient donc voir le jour cette année. Dans le cadre de la Stratégie contre la pauvreté : l’ouverture de 30 000 places en crèches supplémentaires d’ici 2022 ; la mise en place d’un « bonus mixité » pour favoriser l’accueil d’enfants défavorisés dans les crèches ; la création de 300 crèches à vocation d’insertion professionnelle (AVIP) d’ici 2020. Par ailleurs la politique familiale du gouvernement prévoit une revalorisation de 30% de l’allocation pour la garde d’enfants en situation de handicap et le maintien de l’aide à la garde d’enfant à taux plein lorsque l’enfant atteint ses 3 ans et jusqu’à sa scolarisation. Enfin Agnès Buzyn annoncera sa Stratégie nationale pour la protection de l’enfance dans le courant du premier semestre 2019. 


Consulter aussi :
Petite enfance : les grandes orientations du Plan contre la pauvreté
COG 2018-2022 : les grandes orientations pour les modes d’accueil
Publié le 22 janvier 2019
Mis à jour le 22 janvier 2019