« Pirouette, cacahuète … » l’auteur de cette comptine culte est décédée

Difficile de trouver quelqu’un qui ne connait pas cette petite comptine. « Il était un petit homme, pirouette cacahuète, il était un petit homme, qui avait une drôle de maison … » fait parti des classiques intemporels chez les tout-petits, les parents et les pros qui les accompagnent. Gabrielle Grandière, ancienne institutrice et auteur de la chanson est décédée mardi 25 février 2020 alors qu’elle avait 99 ans.

Une histoire étonnante pour un rythme entêtant
Gabrielle Grandière, l’auteur de la chanson « pirouette cacahuète » s’était confiée il y a quelques années sur l’origine de cette ritournelle. Dans les années 1950 à Alençon, alors qu’elle était une jeune institutrice, Gabrielle avait composé à la va-vite et de manière impromptue les paroles et la musique de la comptine pour ses petits élèves. Ces derniers sont ravis et l’entonnent alors régulièrement.
Elle apprend par la suite que sa chanson est reprise dans d’autres écoles de Bretagne, le bouche à oreille des enfants l’ayant faite voyager. Pourtant, Gabrielle était loin de se douter du succès mondial de son œuvre …

Une notoriété internationale
Comme une traînée de poudre, « Pirouette cacahuète » voyage dans toute la France. On ne dénombre plus les adaptations de la petite comptine ! Reprise par Sylvie Vartan (qui ajoute des paroles comme « l’avion à réaction ») ou encore Dorothée, la chanson est rapidement devenue culte.
Pourtant, Gabrielle Grandière n’aura jamais la chance de profiter de la notoriété de sa création, et encore moins d’en toucher quelqu’argent. En effet, la comptine n’ayant pas été déposée à temps, elle s’y prend malheureusement trop tard pour en revendiquer les droits auprès de la SACEM.
Article rédigé par : Nora B
Publié le 27 février 2020
Mis à jour le 27 février 2020