Vaccins anti Covid-19 pour les enfants : pas avant 2022

Le 11  janvier, lors de la conférence JPMorgan Virtual Healthcare,  Stéphane Bancel le PDG de Moderna a  précisé le calendrier concernant l’élargissement des indications du vaccin anti covid-19 aux enfants et aux adolescents.

Moderna va prochainement débuter les études du vaccin covid-19 chez les jeunes enfants (tranche d’âge inférieure à 11 ans). Ces phases d’études prennent davantage de temps  car les doses  de départ pour les enfants sont plus faibles. Le PDG a déclaré que les données cliniques ne seraient probablement pas disponibles avant 2022. Il a ajouté que Moderna a déjà lancé l’étude chez les adolescents de plus de 12 ans et espère qu’ils pourront être vaccinés d’ici la fin de l’été avant la rentrée de septembre pour le retour au collège et au lycée.

Deux vaccins actuellement administrés
Pour rappel, le vaccin Covid-19 de Moderna est un des deux vaccins, avec celui de Pfizer, autorisés par  l’Agence européenne des médicaments (EMA) et validés par la Haute autorité de santé (HAS) pour les 18 ans et plus. Ces deux vaccins covid-19 reposent sur l'ARN messager pour inciter le corps à produire en interne la protéine de pointe du coronavirus laquelle à son tour, déclenche une réponse immunitaire. Deux doses espacées de 3 semaines environ sont nécessaires pour être efficaces. Le vaccin Pfizer doit être conservé à -70° contre -20°C pour celui de Moderna. Quant à leur efficacité elle serait de 95% pour le vaccin de Pfizer et 94.1% pour celui de Moderna.

Une stratégie de vaccination en 5 temps
En France la stratégie de vaccination  qui a été choisie comprend 5 phases. La première phase démarrée fin décembre a attribué  les premiers vaccins aux personnes les plus susceptibles de développer un covid19 grave. À savoir :
- aux personnes âgées en établissements.
- aux personnels qui travaillent dans ces établissements lorsqu'ils sont à risque de développer une forme grave de la Covid-19.
- depuis le  4 janvier, aux professionnels des secteurs de la santé et du médico-social, aux pompiers et aux aides à domicile âgés de 50 ans et plus et/ou présentant des comorbidités. Puis aux personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés et aux personnels âgés de 50 ans et plus et/ou présentant des comorbidités de ces établissements.

La seconde phase débutera le 18 janvier 2021 par les personnes âgées de plus de 75 ans.
Les prestataires de services de garde d'enfants seront vaccinés en phase trois au printemps 2021. Les deux dernières phases suivront le reste de l’année.


 
Article rédigé par : Isabelle Hallot
Publié le 13 janvier 2021
Mis à jour le 13 janvier 2021