Comment concrètement inviter la nature à la crèche ?

La nature, c’est important pour tous et particulièrement pour les jeunes enfants. C’est acquis désormais et c’est d’ailleurs rappelé par la Charte nationale d’accueil du jeune enfant, texte qui a désormais force de loi. Dans les crèches nombre de projets pédagogiques  y font déjà référence et les pros s’en inspirent au quotidien pour leurs diverses activités. Marina Lemarié, EJE, formatrice petite enfance, passionnée de nature avait signé il y a quelques mois un article sur la biophilie. Elle expliquait en quoi être en lien avec la nature est un besoin. Aujourd’hui, elle évoque comment concrètement, les équipes peuvent faire entrer la nature à l’intérieur des crèches.
Des expériences sensorielles pour les petite…et les grands
L'art d'inviter la nature à l'intérieur des crèches, c'est d’abord faire preuve de sensibilité aux éléments naturels qui nous entourent. L’observation de notre environnement naturel est alors un précieux outil. Lorsque je me promène au bord de l’eau ou en forêt, je repère les formes, couleurs, les matières qui pourront ensuite prendre place, sous une forme ou sous une autre, en crèche. On parle d’analogies naturelles. Les exemples les plus communs d’analogies sont les plantes, les feuilles d’automne, branches et brindilles, cailloux que l’on fait entrer dans nos pièces en guise de décoration.
A savoir : les expériences les plus fortes sont atteintes grâce à la création de liens directs avec ces éléments naturels, en particulier les interactions multi- sensorielles.
Il en va alors de la sensibilité de chacun au sein d’une équipe pour offrir des expériences sensorielles aux enfants et aux espaces. C’est déjà  par exemple proposer des jeux avec des matériaux nobles en s’éloignant de la jungle du plastique et en se rapprochant du vivant.

Mettre en scène les élements qui constituent notre univers
Comment s’y prendre concrètement ? Par l’apport juste de matières, le choix stratégique d’accessoires, l’harmonie des couleurs, les contrastes et les ombres, et aussi des sons. L’idée étant d’offrir des expériences sensorielles aux enfants et aux adultes (parents et professionnels). Ces expériences se créent par les éléments que nous trouvons dans la nature.
Prenez les éléments qui constituent notre univers : la terre, l’eau, le vent, le feu, le bois et le métal.

Terre : un terrarium -mini jardin
La terre que l’on trouve dans le potager de la crèche s’invite à l’intérieur pour confectionner un terrarium qui prendra place sur une étagère. Celui-ci contribuera d’une part à la décoration naturelle de la crèche, et d’autre part constituera un excellent support de contemplation pour les enfants. Les plantes et les petits accessoires soigneusement déposés à l’intérieur pourraient alors prendre vie et devenir le début d’un conte raconté aux enfants.

Eau : photos ou fontaine
La présence de l’eau à la crèche peut très bien se faire par une fontaine ou tout simplement pour un mur de photos encadrées, sur lesquelles rivières et océans nous rapprochent de la nature au quotidien. Les mini pulvérisateurs pour plantes d’intérieur ont aussi toute leur place.

Vent : mobiles et branches « habillées »
Le vent c’est le mouvement, les ondulations dans l’espace. Les supports de contemplation que sont les mobiles pour enfants devraient offrir ces mouvements qu’offre le vent. Ainsi la légèreté des plumes, des feuilles, des papiers légers harmonieusement suspendus à une branche permet de percevoir la subtilité des courants d’air.

Feu : bougies artificielles et guirlandes lumineuses
 Inutile d’allumer un feu de camp et de déposer des bougies partout, même si c’est une pratique au Danemark, les guirlandes lumineuses et les bougies artificielles harmonieusement disposées font aussi leur effet, et sont de parfaites analogies à la nature.

Bois : rondins et décos
La matière noble qu’est le bois devrait s’inviter autrement que par le mobilier standard que nous connaissons. Offrez des rondins de bois coupés de différents diamètres aux enfants, ils constitueront d’excellents supports de jeu sensoriels. Habiller les murs avec des éléments de décoration en bois est aussi un bon moyen d’inviter la nature.

Métal : vive l’inox !
Quant au métal, je ne dirais jamais assez de vous équiper d’ustensiles en inox, pour le jeu de l’enfant, autant chez les bébés que pour les plus grands.

La sensibilité et la créativité de chacun reste les meilleurs moyens d’inviter la nature autant dans les espaces de vie de la crèche que la cours où le jardin. Le nouvel engagement pédagogique s’en verra alors renforcé.



 
Article rédigé par : Marina Lemarié
Publié le 18 octobre 2021
Mis à jour le 01 décembre 2021