Publi-rédactionnel

L’armoire Novven® : une solution saine désormais accessible à toutes les structures

L’armoire de décontamination Ozzon® de la société Novven® a conquis de nombreux établissements d’accueil du jeune enfant et même la Ville de Cannes dont ses structures petite enfance et ses écoles maternelles en sont dotées. Afin de la rendre accessible au plus grand nombre, il est désormais possible d’opter pour une location avec option d’achat. Et, depuis peu, elle fait partie des solutions de désinfection présentées par l’association Label Vie lors de la formation « Nettoyer sans polluer ». Bref, on n’a pas fini d’entendre parler de cette solution innovante dont les professionnels louent l’efficacité, le gain de temps et le confort qu’elle leur procure.
L’armpoire Novven® désormais proposée en leasing
Sans conteste, les établissements qui possèdent l’armoire de décontamination Ozzon® sont satisfaits et pourraient difficilement s’en passer. Mais cette solution a de fait un coût que certaines structures notamment fragilisées par la crise sanitaire ne peuvent se permettre. Convaincue des qualités indéniables de son armoire et dans l’objectif de la rendre plus accessible, la société Novven® propose la location avec option d’achat. Une opportunité qu’a saisie Rosalia Bourgeois, responsable des micro-crèches « La marelle » à Herblay sur Seine (95) : « Mes micro-crèches ont été impactées par le Covid, il y a eu les fermetures, des absences de personnel… donc je ne pouvais pas acheter l’armoire Novven®. Quand on m’a proposé un leasing de 3 ans à 342 euros tous les 3 mois, soit 114 euros par mois, je me suis dit que je pouvais financièrement ». Fabien Haller, directeur de la micro-crèche « Ô P'tit Cariboo » à Vigneux-sur-Seine (91), a lui aussi sauté le pas. Il faut dire que le leasing, ça lui connaît ! « J’ai parlé du leasing avec mon comptable qui me l’a conseillé. Le leasing est considéré comme une charge et c’est plus intéressant de le faire pour la micro-crèche sous forme de charge que d’acheter l’appareil », explique-t-il ainsi. Et poursuit : « Je suis un habitué du leasing. Je le fais également pour l’électroménager de ma structure. Moi qui viens du milieu bancaire à la base, je suis complètement convaincu par cet outil financier. » Fabien Haller fait également remarquer qu’en France, le leasing a plutôt mauvaise cote, car un produit que l’on loue ne nous appartient pas. « En fait, lorsque l’on réfléchit objectivement, au bout de xx années, vous avez une nouvelle machine. Au niveau comptable, cela ne rentre pas dans les mêmes catégories quand vous faites du leasing ou quand vous faites de l’achat, donc vous vous y retrouvez », affirme-t-il. A noter : à l’issue du contrat de leasing de 36 mois (les 36 mois correspondent à la durée de la garantie pièces et main d’œuvre), Novven® offre aux structures la possibilité d’acquérir l’armoire pour une mensualité supplémentaire. Elles peuvent aussi décider de reconduire le leasing pour trois ans avec une armoire neuve ou d’arrêter là.

Le leasing permet aussi un test grandeur nature
L’accessibilité financière n’est pas le seul avantage du leasing. C’est aussi une façon « à moindre risque » de tester cette solution. Rien de tel en effet qu’une pratique concrète et relativement longue pour voir si l’armoire tient toutes ses promesses et si les professionnelles de terrain en sont satisfaites. Un point qui a également décidé Rosalia Bourgeois à choisir le leasing : « Dans tous les cas, au bout de 3 ans soit j’achète l’armoire soit je repars sur un leasing avec une armoire neuve donc je me suis dit que cela me laissait le temps d’avoir du recul sur l’utilisation. Mon bilan est déjà fait ! Mais comme je suis assez prudente, le leasing est un bon compromis ».

Des utilisateurs convaincus
Le test grandeur nature a incontestablement bien fonctionné car autant Rosalia Bourgeois que Fabien Haller sont convaincus de l’utilité de l’armoire Novven®. Si dans un premier temps, Rosalia a souhaité équiper ses structures pour soulager ses professionnelles dont la charge de travail avait été alourdie par la crise sanitaire, elle juge aujourd’hui que cet outil est tout simplement indispensable. « Elle s’est insérée dans l’organisation du travail des professionnelles. Aujourd’hui, on peut proposer tous les jouets, tous les puzzles sans aucune restriction. En crèche, on est quand même soumis à des épidémies de gastro-entérites, de bronchiolite… donc l'armoire a toute son utilité même hors crise sanitaire. Et surtout c’est un vrai gain de temps. L’armoire tourne la nuit et le matin, la professionnelle qui ouvre, soit elle range les jouets soit elle les met à la disposition des enfants. C’est une tout autre organisation ! Il n’y a plus de temps de pause avec le produit, de séchage, qui prend de la place et doit se faire dans un endroit propre. Là tout est dans l’armoire, on ferme l’armoire, 45 minutes et c’est bon. Maintenant c’est quelque chose qui est inscrit dans l’ADN de mes structures. Si je fais une 3e structure, cela sera chiffré d’emblée », affirme-t-elle ravie. Pour Fabien Haller, l’armoire a permis de répondre à une problématique qu’il rencontrait avec les jouets en bois : « Nous sommes d’inspiration Montessori donc on utilise beaucoup de jouets en bois. Or, les traitements classiques pour nettoyer les jouets en bois avaient tendance à les abîmer très rapidement. Et j’étais obligé de les changer régulièrement. Quand j’ai vu que l’armoire Novven® me permettait de les conserver en parfait état, j’ai été intéressé. » Comme Rosalia, il loue également le gain de temps, le confort procuré par cette solution à son équipe, sa simplicité d’utilisation et sa rapidité. Et souligne par ailleurs qu’il parle systématiquement de l’armoire Novven® aux parents qui viennent visiter sa micro-crèche. « Je leur dis que cette armoire est utilisée par les pompiers de Paris et qu’elle permet de tout désinfecter avec de l’ozone. Et que donc la désinfection est optimale (sans remettre bien sûr en cause le travail des collaboratrices) car c’est mécanique. Je ne dis pas que cela fait la différence avec d’autres structures, mais cela fait partie de mon argumentaire… », indique Fabien Haller. Des points négatifs ? Tous deux la trouvaient avant usage un peu trop imposante. « Au début, j’avais dit à Novven® qu’il faudrait en faire une plus petite. Et finalement, cela n’aurait pas de sens d’en avoir une moins grande car on l’exploite dans toute sa taille. Elle est pile poil à la bonne taille », souligne le directeur de la micro-crèche « Ô P'tit Cariboo », qui a même commandé une 2e armoire pour l’établissement qu’il est en train d’ouvrir en province. 

L’armoire de désinfection, une solution intéressante pour l’association Label Vie
Opter pour l’armoire Novven® fait aussi particulièrement sens pour la responsable des micro-crèches « La marelle » qui confie : « Dans mes deux micro-crèches, nous sommes en pleine démarche d’éco labellisation Ecolo crèche (Label Vie) donc cela s’insérait parfaitement dans le projet. J’en ai d’ailleurs fait écho auprès de Label Vie pour en parler auprès des autres structures. » Et de fait, l’association Label Vie, qui accompagne notamment les EAJE dans leur transition écologique, présente la solution de l’armoire de désinfection proposée par Novven® aux structures participant à la formation « Nettoyer sans polluer ». Pauline Denis Pineau, responsable du pôle formations chez Label Vie, explique : « Lorsque l’on aborde l’entretien écologique, nous évoquons tout un tas de solutions (vapeur, électrolyse…), nous citons des noms de fournisseurs que nous connaissons, et nous présentons toujours les avantages, les inconvénients et le budget. Charge à elles (ndlr : les structures), ensuite, de choisir les solutions qui seront les plus pertinentes, sachant que dans notre diagnostic toutes ces solutions-là sont référencées avec un impact associé. » Parmi les points forts de l’armoire de désinfection Novven®, Label Vie mentionne : « peu voire pas de toxicité pour les professionnel/les à l’utilisation (hormis la possibilité d’ouvrir l’armoire pendant l’utilisation, ce qui est déconseillé), ni pour les enfants (tant que la fréquence de désinfection des jeux/jouets reste faible) » et relève aussi « un gain de temps et de pénibilité pour les professionnel.les ». « Mais, insiste et précise Pauline Denis Pineau, nous ne sommes partenaires d’aucune solution et il n’y a pas de solution unique et universelle qui fonctionne chez tout le monde car chaque établissement a ses propres spécificités ».

Offre exceptionnelle pour la rentrée

Jusqu’au 31/09/22, Novven® propose des mensualités à 89€ HT sur 36 mois soit 106.80 TTC.

Publié le 07 juin 2022
Mis à jour le 08 juin 2022