Biblio Pro

Une pédagogie du jeu avant 3 ans

Quelles activités en EAJE ?

Fabienne Agnès Levine
Une pédagogie du jeu avant trois ans
C’est un livre conçu spécifiquement pour les professionnels de la petite enfance. Car Fabienne Agnès Levine les connaît bien et sait ce qu’ils attendent. Il faut dire que cette psychopédagogue, bardée de diplômes, a non seulement exercé comme EJE quelques années dans une halte-garderie « Le club des tout-petits » assez novatrice pour son époque (même si la jeune femme en voyait déjà les limites voir les erreurs), mais surtout elle a formé des milliers de professionnels au jeu. Et a fait beaucoup d’interventions-observations en crèches ou multi accueils. De ces expériences, elle a tiré au moins une conclusion : «une fois que les pros ont défendu les vertus du jeu libre, vient le moment où concrètement ils se demandent comment ils vont organiser le déroulement de la journée. Et je les comprends. Leur question est : qui fait quoi, à quelle heure, pendant combien de temps et avec quels enfants». Voilà pourquoi, Fabienne Agnès Levine a écrit ce manuel (c’est ainsi qu’elle se plaît à le nommer). Pour répondre à cette question quotidienne : « qu’est- ce qu’on fait ? »

Et pour elle, jeu et activité ne sont pas antinomiques d’où d’ailleurs le sous-titre de l’ouvrage : quelles activités en EAJE ? (ou à la maison ou chez l’assistante maternelle d’ailleurs). « Le jeu libre est un concept de psychologie, c’est la volonté de parler de l’émergence du jeu chez l’enfant. Le jeu part de l’enfant. L’activité, c’est comment des adultes pensent le jeu d’un point de vue organisationnel. Ce qu’on appelle vulgairement activité, pour la petite enfance, c’est la création d’une situation de jeu : par exemple mettre à disposition de tout-petits des jouets roulants, de la balle au jouet à tirer, c’est penser une situation de jeu» explique-t-elle. Il suffit d’accepter et d’assumer l’idée d’influencer l’enfant. L’adulte propose, invite et l’enfant décide de jouer de telle ou telle façon.

C’est avec cette grille de lecture qu’il faut aborder le manuel de la psychopédagogue qui est non seulement une mine d’idées concrètes mais qui surtout et avant tout est une réflexion sur la place du jeu pour l’enfant. Et bien sûr du rôle de l’adulte pour créer des situations de jeux. Avec un fil conducteur unique et essentiel : jouer est avant tout un plaisir. Jouer pour jouer, pas nécessairement jouer pour apprendre, acquérir des compétences, développer des capacités ou obtenir un résultat !
Chaque activité proposée est mise en relation avec un certain nombre de notions telles la sensorialité, la motricité, l’imitation etc. propres au développement de l’enfant. Car spécialiste du jeu, l’auteur est avant tout une psychopédagogue et elle s’appuie sur les fondamentaux de sa discipline : des stades développement de Piaget à la grille de classification des jeux et jouets Esar. Tout en intégrant des recherches plus récentes.

L’ouvrage de Fabienne Agnès Levine publié dans la collection Petite Enfance, de Dunod dirigée par Jean Epstein est une synthèse intelligente et exhaustive de toutes les réflexions sur le jeu, et de toutes lés pédagogies qui s’y référent. Mais c’est  aussi et bien sûr un recueil très concret et précis de plus de 100 propositions ludiques, des plus simples aux plus construites. Voilà pourquoi il devait trouver a place dans toutes les bibliothèques des EAJE ! 
15,90

Pour en savoir plus

Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 29 août 2017