Maux de dos et Troubles musculo squelettiques (TMS) : comment les éviter dans le secteur de la petite enfance

Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises postures

Bien que moins nombreuses que les lombalgies, les plaintes pour cervicalgies et dorsalgies des personnels du secteur de la petite enfance sont bien réelles et plus fréquentes qu’on ne le pense. La plupart du temps elles sont d’origine posturale. Il faut donc pour les éviter, apprendre à faire ces gestes du quotidien autrement.
assistante maternelle porte enfant
Les cervicalgies : douloureuses et invalidantes
Les cervicalgies désignent les douleurs du rachis cervical (cou) composé de 7 vertèbres cervicales désignées par la lettre C, de C1 à C7. Ce sont des affections courantes entravant la mobilité de la tête. Maux de tête, fatigue, vertiges et acouphènes peuvent y être associés. Elles peuvent également être à l’origine de douleurs irradiant dans les bras. On parle alors de névralgie cervico-brachiale. Il y a deux causes a ces douleurs.
La première est l’usure précoce liée à l’arthrose (usure des cartilages) qui favorise les frottements douloureux entre les vertèbres. L’arthrose est une évolution normale chez tous les êtres humains mais quand elle apparait trop tôt elle peut être très invalidante.
Cette usure précoce peut être parfois  la conséquence de mauvaises postures prolongées dans le cadre du travail par exemple.
La seconde est la présence d’une hernie cervicale qui est une saillie anormale d’une partie d’un disque intervertébral entre deux vertèbres. Elle peut provoquer une compression d’une racine nerveuse d’un nerf du membre supérieur comme cela se passe au membre inférieur. On parle de lombo-sciatique pour les membres inférieurs et de névralgie cervico brachiale (N.C.B.) pour les membres supérieurs.

Les dorsalgies : aggravées par le stress
Les dorsalgies sont des douleurs des vertèbres dorsales (également appelées vertèbres thoraciques) qui sont situées au milieu du dos entre les vertèbres cervicales (rachis cervical) et les vertèbres lombaires (rachis lombaire). Le rachis dorsal est composé de 12 vertèbres désignées par la lettre D de D1 à D12. Les vertèbres dorsales sont donc le support de la cage thoracique. Cette partie de la colonne vertébrale est moins mobile que les cervicales ou les lombaires.
On distingue deux types de dorsalgies :
Les dorsalgies mécaniques entrainant des douleurs la journée pendant l’activité professionnelle notamment lors des efforts de soulèvement ou les postures prolongées.
Les dorsalgies inflammatoires pour lesquelles les douleurs apparaissent plutôt durant la nuit et s’estompent au cours de la journée après un dérouillage matinal.
Les causes des dorsalgies sont souvent d’origine posturale. Sédentarité, manque d’activité physique, surpoids, efforts musculaires répétés liés au travail dans de mauvaise condition. Le travail sur écran prolongé est souvent une source de douleurs dorsales ainsi que des mauvaises postures prolongées comme faire la vaisselle, le repassage, etc...
Enfin, l’anxiété et le stress sont des facteurs qui peuvent faire surgir très rapidement une douleur dans le dos et principalement dans la zone des vertèbres dorsales.

Comment prévenir les cervicalgies et dorsalgies des professionnelles de la petite enfance
Dans le secteur de la petite enfance, ces cervicalgies et dorsalgies sont souvent la conséquence d’une mauvaise position lors des efforts de soulèvement/dépose des enfants/charges et également des postures du corps prolongées dans de mauvaises conditions ; surveillance assise sans appui dorsal pendant la sieste par exemple, repassage, cuisine, position penchée pendant l’endormissement des plus petits, etc… Mais également le manque d’activité physique et la démusculation globale ainsi que le surpoids favorise l’apparition des douleurs cervicales et dorsales.
Effectuer les efforts de soulèvement/dépose en utilisant les gestes de protection du rachis basé sur la balance rachidienne. Il faut toujours avoir l’enfant/charge collé au corps et ne jamais avoir les bras tendus en soulevant une charge. Il faut protéger son dos en restant dans sa bulle. Le principe de prévention est le même que pour les lombalgies, il ne faut jamais se trouver en situation de déséquilibre avant avec les bras tendus.
Il faut également bien caler son dos si la position assise doit être longue, par exemple au sol pour jouer ou surveiller les enfants. Il existe des sièges bas très pratiques qui permettent de rester longtemps dans une bonne position.
Garder une bonne forme physique en pratiquant une activité sportive régulière afin de maintenir des muscles profonds toniques. En effet, la colonne vertébrale est maintenue par une série de petits muscles qui nécessitent un entretien régulier pour éviter « l’affaissement » de la colonne dorsale et l’augmentation de la courbure cervicale (hyper lordose cervicale). Il faut également maintenir une bonne musculature abdominale car elle stabilise le bassin et évite l’accentuation des courbures lombaires, dorsales et cervicales.
Bien sûr pour beaucoup d’assistantes maternelles les horaires de travail sont très étalés dans le temps : elles commencent tôt le matin et finissent tard le soir mais il est toujours possible de pratiquer un sport le soir, car les clubs et les piscines proposent des horaires nocturnes au moins une fois par semaine. S’occuper des tout-petits est un vrai métier qui nécessite une bonne forme physique pour pouvoir le pratiquer le plus longtemps possible sans douleurs.


Pour aller plus loin : Lire l'ouvrage de José Curraladas, masseur-kinésithérapeute, fondateur de l'Ecole du Dos de la petite enfance.
Article rédigé par : Par José Curraladas Masseur-kinésithérapeute DE Fondateur de « L’Ecole du Dos de la Petite Enfance »
Modifié le 22 mars 2017