26 mars 2019 : Journée d’étude « Petite enfance : comment éviter les ruptures dans le parcours des 0-6 ans »

Paris

journée d
Le magazine « Acteurs de la vie scolaire » organise le mardi 26 mars prochain une journée d’étude sur le thème « Petite enfance : comment éviter les ruptures dans le parcours des 0-6 ans ». Elle se déroulera à Paris, de 8h30 à 17h.

De l’accueil de la petite enfance à la scolarité, la discontinuité du parcours est encore très fréquente. Lutte contre les inégalités sociales, prise en compte du handicap, unification de l’offre de services, soutien à la parentalité : la pluralité des enjeux nécessite de la part des collectivités une véritable coordination des acteurs sanitaires, éducatifs et sociaux.
Il s’agira donc d’ouvrir la réflexion autour de ces sujets : Préscolarisation : outil de lutte contre les inégalités ? Optimiser le tandem commune/intercommunalité : quelles modalités de coordination. Favoriser la mise en réseau des acteurs locaux, publics ou privés. Comment prendre en compte le handicap dès la petite enfance. Les clefs pour financer l’accueil des enfants avant 3 ans. Service à la carte, gestion de personnel, mutualisation des locaux : mettre en pratique l’accueil des plus jeunes.  

Ouverte à tous, cette journée s’adresse plus particulièrement aux collectivités territoriales et notamment aux responsables de services éducation, scolaire et santé social. Elle réunira une dizaine d’intervenants et de 50 à 80 décideurs et opérationnels issus de collectivités locales (Elus, Directeurs généraux, Directeurs de services, chefs de projets, chargés de mission…) et sera animée par Audrey Minart, journaliste pour Acteurs de la vie scolaire. Les Pros de la Petite enfance sont partenaires de l’évènement.

Programme
8h30 : Accueil des participants
9h : Panorama du contexte national autour du parcours éducatif des enfants dans et hors des écoles. Par Sandrine Charnoz, conseillère déléguée chargée des questions relatives à la petite enfance, ville de Paris et membre du Réseau français des villes éducatrices (RFVE).
9h30 : Du transfert de la compétence « petite enfance » au continuum éducatif commune/interco : l’œil du juriste. Par Aurélie Dressayre, Docteur en droit public et Avocate au barreau de Paris.
10h15 : Metz : co-construire la continuité via des formations communes aux professionnels. Par Myriam Sagrafena, Conseillère municipale chargée de la petite enfance, Metz Accompagnée d’une éducatrice et d’une puéricultrice du réseau local.

Pause

11h15 : Le Havre : combattre les inégalités au Havre en favorisant le continuum éducatif. Par Florence Thibaudeau Rainot, Adjoint au Maire chargée de l’éducation, la petite enfance et la famille, Ville du Havre et Vice-présidente, Département de la Seine-Maritime.
11h45 : Calais : l’importance du maillage des acteurs sur un territoire en géographie prioritaire. Par Christine Beuter, Directrice générale adjointe éducation, ville de Calais Isabelle Lefébure, Directrice du département enfance et famille, ville de Calais.

Déjeuner

13h45 : Drôme : L’Éducation nationale au cœur de la coordination départementale. Par Philippe Caruelle, Inspecteur Éducation nationale maternelle, circonscription de la Drôme.
14h30 : Sarreguemines : Un « Mois de l’enfant » pour tisser des liens entre parents et acteurs de la petite enfance. Par Diana Hoffmann, Responsable du service vie scolaire, ville de Sarreguemines Josée Hergès, Directrice, Halte-garderie Le Petit Prince à Sarreguemines.
15h : Aurillac : concerter pour rénover des locaux d’un multi-accueil. Par Danielle Colle-Chavanac, Directrice petite enfance, ville d’Aurillac, et Claudine Fley, Maire adjointe en charge de l’enfance, de l’éducation et de la petite enfance, ville d’Aurillac
15h30 : Nantes : concertation et élaboration d’une « charte qualité ». Par Ghislaine Rodriguez, Adjointe au maire chargée de la petite enfance, ville de Nantes.
16h15 : Suresnes : comment éviter les ruptures de parcours pour les enfants en situation de handicap. Par Claire Cordonnier, Directrice du pôle santé-prévention et petite enfance, ville de Suresnes, et Valérie Gaude-Da Silva, Directrice du pôle éducation, ville de Suresnes
17h : Conclusion de la journée.

Informations pratiques
Tarifs : Collectivités locales : 588€ - en tant que lecteurs des Pros de la Petite Enfance, vous recevrez un code promo spécial pour bénéficier d'une remise
Entreprises publiques et privées, établissements publics : 708€
Inscriptions collectives : -5% sur chaque inscription dès le 2ème inscrit / -10% dès le 3ème / -15% dès le 4ème
Inscriptions : nombre de places limité, bulletin à retourner avant le 22 mars. Par mail : penelope.vincent@infopro-digital.com ; ou par courrier à : Pénélope Vincent / Territorial, Antony Parc II, 10, place du Général de Gaulle BP 20156 - 92186 Antony Cedex.
Lieu : La journée se déroulera dans Paris intramuros. Le lieu exact vous sera précisé lors de l’envoi de votre convocation (il sera aisément accessible en transports en commun).

Télécharger le programme détaillé et le bulletin d'inscription ci-dessous :
Publié le 24 janvier 2019
Mis à jour le 07 février 2019
Le Programme de votre journée du 26 mars intéressait vivement plusieurs membres de notre équipe pédagogique d'autant que nous travaillions sur ce thème en relation étroite avec les communes (Lille - Roubaix par exemple) et l'éducation nationale. Malheureusement le prix demandé pour cette journée ne nous permet pas de participer. Je pense que vous avez conscience que le prix demandé par personne (plus de 700€/j) représente plus de la moitié d'un SMIC/mois..."passer les bornes y a plus de limite". Au niveau de notre centre de formation lorsque nous organisons une journée d'étude nos tarifs sont de l'ordre de 120 à 150€/personnes !!!! cordialement Jean Pierre FEUTRY Directeur du Centre Regional de Formation des Professionnels de l'Enfance - Lille