LABEL VIE

La nature, mieux que les jouets !

L’enfant a un lien évident, primitif avec la nature. Or la société a éloigné la nature de l’homme (urbanisation, sédentarisation, omniprésence des écrans etc) et donc du jeune enfant. Alors que celui-ci éprouve un grand besoin de découvertes et d’exploration, c’est l’observation de la nature qui va lui apporter plus de richesses que finalement les jouets mis à sa disposition. L’éducation à la nature dès la petite enfance est un outil privilégié pour la découverte spontanée, l’absence de besoin de résultat et la créativité qui sont indispensables au développement heureux de l’enfant. 
La nature, source d’émerveillement et de découverte du monde
En effet, c’est dans les choses les plus simples, qui nous semblent banales : jouer avec un morceau de bois, un tas de feuilles mortes, découvrir la sensation de la terre mouillée sur ses doigts, observer un rayon de soleil, que l’enfant va pouvoir explorer, expérimenter. Il va découvrir le monde à travers tous ses sens et s’émerveiller des surprises de la nature. Or comme le présente avec justesse Bernadette Moussy dans son ouvrage « L’enfant et la beauté : se relier à sa capacité d’émerveillement », c’est l’émerveillement qui permet de se reconnecter aux merveilles de la nature et conduit à la découverte et la connaissance du monde. 
« Les matières naturelles, parce qu’elles sont irrégulières, non finies, imparfaites, non figuratives, vont permettre à l’enfant d’expérimenter, de buller et d’être dans l’abstrait le plus total. Alors qu’avec des gommettes par exemple, l’enfant va être dans le figuratif, dans les représentations de l’homme », rapporte Claire Grolleau, fondatrice et présidente de l’association Label Vie. Et c’est là tout l’enjeu car l’enfant va pouvoir profiter de l’instant présent, imaginer et ne rien faire. Il n’y a pas de question de résultat, de production. Il s’agit donc de se détacher de l’injonction du rendu. 

La nature comme source d’épanouissement et de construction de l’enfant... 
Toutes les occasions sont bonnes pour se reconnecter à la nature. Cela peut être en se réappropriant le milieu naturel qui vous entoure, en organisant des sorties en forêt, à la ferme, au jardin public... ou faire entrer la nature au sein de la structure dans l’espace extérieur (faire pousser des aromates, des légumes dans un potager, installer des mangeoires pour les oiseaux, des bacs de terre pour jouer, une piscine de feuilles mortes, observer les vers de terre avec un terrarium etc) et à l’intérieur ! (bacs avec des matériaux naturels, peinture à l’argile, couleurs végétales, empreintes de végétaux sur de l’argile). Les exemples ne manquent pas. Mais que se passe-t-il finalement pour l’enfant ? Et quelles conditions créer pour que l’expérience soit la plus bénéfique possible ? 

Voici les conseils de Dorothée Brette, EJE et formatrice au sein de l’association Label Vie, pour laisser libre cours à la créativité des enfants :
  • Permettre aux enfants la liberté de participer ou pas : certains peuvent mettre du temps à s’autoriser à toucher des matières inconnues, “salissantes”, ou dont la texture les interroge... 
  • Leur laisser le choix de se salir justement ou de rester propre
  • Respecter les besoins de l’enfant dans son rythme, dans son espace, s’il souhaite s’isoler ou être avec les autres
  • Laisser à la disposition des enfants les matières et matériaux permettant d’expérimenter et d’éveiller leurs sens librement : terre, argile, papier, sable, peinture végétale etc. Et justement permettre aux réticents de se lancer quand ils seront prêts.
  • Intégrer des objets et outils connus et plus classiques peut aussi permettre d’explorer différentes techniques, tester plusieurs supports, et croiser les approches : feutres et feuilles d’arbres, peintures et sable, pâte à modeler et aromates…
  • C'est le moment de s’autoriser à dépasser en coloriant ou à raturer ! Et ce peut être aussi, pour vous, le moment de ne pas prévoir nécessairement une création finale que l’enfant pourra ramener chez lui à la fin de la journée mais être avec l’enfant dans l’instant présent et le plaisir partagé de la découverte! 
  • A la fin de la séance, privilégier un temps pour regarder les traces de ces expériences et mettre des mots sur leur vécu sans porter de jugement de résultat : « j’ai vu que tu t’es bien amusé avec la peinture à l’argile, surtout avec celle orangée que tu as beaucoup utilisée », « tu n’avais pas envie de jouer avec la terre aujourd’hui ». 
  • Et enfin un point essentiel : la présence de l’adulte auprès de l’enfant, qui est tout aussi importante que la liberté de celui-ci. Il a également besoin de sentir un cadre sécurisant. Il faut le laisser s’épanouir sous l’œil attentif et bienveillant de celui ou celle qui l’accompagne pour que l’expérience soit la plus intense et riche possible. Qu’il se sente regardé, soutenu et également libre et que l’adulte n’hésite pas à partager également son émerveillement.  
Accompagner les parents 
Si vous êtes convaincue vous-même, vous pourrez très facilement sensibiliser les parents, en expliquant les bienfaits de cette posture et accompagner les parents dans la découverte des éléments naturels avec l’enfant. La nature pour le très jeune enfant c’est :
  • Expérimenter de nouvelles sensations, ressentir les éléments, découvrir, interagir avec la nature qui est un espace privilégié de découvertes et d’exploration des 5 sens 
  • Le plaisir de construire son propre lien avec le vivant 
  • Le plaisir de laisser place à l’imagination et à la créativité
  • Le plaisir de partager ces temps forts avec les enfants et de retrouver aussi ses sensations et souvenirs de connexion “gratuite” mais puissante.
En observant les expériences vécues par l’enfant avec vous dans la journée, vous aurez autant d’arguments à partager aux parents en fin de journée.

Si vous souhaitez aller plus loin, l’association Label Vie propose un parcours de formations sur la thématique « Eduquer à l’environnement dès la petite enfance » avec plus de 8 formations dédiées. Retrouvez-les sur l'agenda des formations
 

A la crèche « Les P’tits Mousses » de Carpentras, labellisée Ecolo crèche®

L’équipe de la crèche « Les P’tits Mousses » sensibilisée à cet enjeu a mené un travail avec un psychologue et une EJE afin d’éveiller l’imaginaire et la créativité des enfants avec un lâcher prise sur la question du rendu. 
Des ateliers de peinture avec du chocolat, de création de glaçons avec des aromates et des fleurs, de manipulation d’argile et d’aromates ont été par exemple mis en place à la plus grande joie des enfants et des professionnels (cf les photos ci-dessus)

Article rédigé par : Isabelle Ly Mihelich
Publié le 04 février 2021
Mis à jour le 10 mars 2021