Direction de crèche : savoir manager, savoir organiser
Publi-rédactionnel

Les apports d’une collaboration entre un gestionnaire et un réservataire de crèches

Souvent inconnue par une grande majorité de personnes, il existe pourtant une collaboration de plus en plus appréciée par les gestionnaires de crèches. Hedwige Mulliez, Responsable Développement, Communication et Marketing de Kids’up nous dévoile son ressenti sur la question.

 
Hedwige -Mulliez
Mais avant tout qu’est-ce qu’un réservataire de crèches ?
Un réservataire de crèches se qualifie comme étant un organisme qui effectue des réservations de places en crèches à destination des familles. Par exemple, une entreprise peut passer par un réservataire pour réserver des places en crèches pour ses salariés. Un réservataire de crèches est donc un interlocuteur entre les entreprises/mairies et les familles.

Vous avez fait le choix de passer par un réservataire de crèches. Pourquoi ?
Tout simplement parce que sa vision globale des besoins nous est utile. En effet, la nôtre est plus locale, proche de nos crèches en Île-de-France : Boulogne, Courbevoie, Colombes, Lognes, Arcueil, Saint-Ouen l'Aumône et Roissy. Ayant une connaissance approfondie du marché et de la demande, le réservataire est en mesure de nous apporter des connaissances supplémentaires sur des espaces géographiques plus élargis.

Quel réservataire avez-vous choisi et comment avez-vous effectué votre choix ?
Nous avons décidé de passer par maplaceencrèche. Très innovant dans ce domaine, Tanguy Desandre (fondateur de maplaceencrèche) a été pour nous le pionnier des réservataires de crèches. Sa connaissance du marché et son expertise dans ce domaine, nous ont convaincu de le choisir. Pour moi, ils répondent à un besoin de proximité, qui est de plus en plus recherché par les familles. C’est un travail collaboratif, dans lequel ils représentent un complément et non pas un concurrent.

Qu'avez-vous pu réaliser grâce à cette collaboration ?
Cela nous a permis de faciliter de manière régulière le remplissage de nos crèches. L’objectif étant de faire passer un message clair aux personnes voulant bénéficier de ce service et de ne surtout pas bouleverser leurs esprits. Au-delà de cela, nous interrogeons le réservataire dans le cadre de nos projets d'ouvertures pour vérifier que les nouvelles localisations pressenties sont pertinentes. Un gain de temps et d’argent non-négligeable pour l’ouverture de nos nouvelles structures.  

Que pensez-vous de l'accompagnement mis en place par votre réservataire actuel ?
Les relations sont professionnelles et cordiales, ce qui est appréciable dans ce secteur si proche de l'humain. maplaceencrèche s’inscrit dans notre organisation comme un partenaire de proximité. Lors d'une ouverture ou si une crèche a besoin d'un petit coup de pouce, je peux les en informer. Ils mènent alors une action ciblée à nos côtés.

Aviez-vous des craintes quant à la mise en place d’un tel partenariat ?
Je n’avais pas réellement de craintes, car nous sommes habitués à travailler avec des réseaux et cela fonctionne bien. Avec maplaceencrèche c’est encore plus simple, car il ne possède pas de crèches en propres. Le remplissage concerne ainsi nos crèches et non les leurs. D’autre part, aucune compensation financière n’est demandée ; c’est une solution qu’ils nous apportent.

Les familles sont-elles satisfaites de ce partenariat ?
Sincèrement, je n’ai pas eu de retour négatif de la part des familles.

Qu'auriez-vous envie de dire aux crèches qui souhaitent réaliser une future collaboration ?
Que l'aide d’un réservataire de crèches est discrète mais utile : toujours disponible mais jamais intrusive. C’est donc un bon compromis.

Selon vous, qu'est-ce que cette collaboration apporte aux uns et aux autres ?
Un partenariat de précision pour les parents qui recherchent une solution sur-mesure pour répondre à leurs besoins familiaux. De notre côté c’est un accompagnement dans notre développement.

 
Modifié le 24 janvier 2017