Modes d'accueil et handicap

Le Centre de Ressources Petite Enfance et Handicap du Bas-Rhin

C’est un lieu unique en France crée en 2010 par l‘Aapei de Strasbourg à la demande la CAF. L’association déjà gestionnaire des Marmousets, un multi accueil  pilote dans l’accueil des petits enfants porteurs de handicaps depuis 1985 l’avait constaté : beaucoup de familles rencontrent des difficultés pour trouver un mode d’accueil pour leur enfant des lors qu’il est en situation de handicap.

 
Equipe du centre de ressources de Strasbourg
Le Centre de Ressources Petite Enfance et Handicap a été crée pour aider les familles à trouver un mode d’accueil puis de scolarisation pour leurs enfants, mais pas seulement. En fait Il répond à trois objectifs.
1. Accompagner les familles avec un enfant en situation de handicap dans leur parcours de parents en milieu ordinaire c’est à dire hors des filières « dépistage, diagnostic et aide médico -sociale « qui jalonnent » habituellement leur vie.
2. Etre un appui et un accompagnement pour les assistantes maternelles et les structures Petite Enfance qui accueillent un enfant en situation de handicap.
3. Accompagner les parents eux mêmes en situation de handicap pour prendre soin de leur enfant qu’il soit handicapé ou non.
La mise en place de projets individualisés

Une équipe dédiée
Pour ces missions le Centre de Ressources dispose d’une équipe dédiée composée de 4 éducateurs de jeunes enfants (EJE) et d’une aide médico-psychologique (AMS) qui travaillent en collaboration étroite avec la PMI.
En 2014, la CAF a demandé aux responsables du Centre (Jean David Meugé et Anne Berretz) d’étendre le dispositif à tout le département du Bas-Rhin. Cette année, quatre antennes au total sont ouvertes dans le département.
Pour ces missions, « on essaie de dupliquer ce que nous avons mis en place  aux Marmousets , notamment pour l’élaboration des Projets individualisés (PI).dans toutes les structures qui accueillent des enfants porteurs de handicaps en mettant en place systématiquement le trio : référent enfant/ référent projet et garant du projet. »
Les assistants maternels aussi
Même démarche envers les assistantes maternelles qui accueillent des enfants en situation de handicap. Nous essayons de construite un PI avec une EJE du Centre et l’infirmière-puéricultrice de la PMI. « Dans un premier temps explique encore Anne Berretz, nous invitons l’assistante maternelle à venir passer une journée d’immersion aux Marmousets. » En général, la principale crainte d’une assistante maternelle  quand elle accueille un bébé  avec un handicap, c’est de ne pas pouvoir faire marche arrière si ca ne se passe  pas (ou plus) bien mal. « Dans  des tels moments de tension souligne Anne Berretz, le garant du projet  joue un rôle essentiel. A lui d’expliquer la situation aux parents, avec tact. »



 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 22 juin 2016