Organisation

Les 8 trucs d’une assistante maternelle nature

Gwenaëlle est assistante maternelle depuis 4 ans, en Bretagne. Elle est formée à la pédagogie Montessori pour les bébés de 0/18 mois, les enfants de 18 mois/3ans et a également suivi une semaine initiatique pour les 3/6ans. Voici, selon elle, ce qu’une assistante maternelle qui souhaiterait avoir une approche plus « nature » de son métier peut proposer dans l’accueil de l’enfant.
assistante maternelle avec bébé
1/ Le respect du développement de l’enfant
Cela peut paraître évident et pourtant... Le respect de l'enfant passe par son rythme biologique. Chaque enfant est différent et chaque enfant à des besoins différents même à âge égal. Le respect passe par son sommeil, son besoin d'autonomie, son besoin affectif. Un enfant qui pleure est un enfant en recherche d’un besoin à assouvir...

2/ Le respect de certaines valeurs éducatives
Nombreuses sont les recherches sur les enfants. Regarder comment les enfants étaient hier, comment sont ceux d'aujourd'hui... Pour ma part, je me réfère à celles d'Emmi Pikler pour la motricité libre : pas de parc, pas de transat pour satisfaire au mieux ses libertés de mouvement. Je me suis également formée à la pédagogie Montessori. Cela m'a beaucoup appris sur  la manière d'observer l'enfant, sur comment répondre au mieux à ses besoins naturels, et comment l'amener à sa propre autonomie. A noter qu’il existe d’autres pédagogies alternatives, notamment celles de Steiner, Freinet-Waldorf.

3/ Une communication adaptée
N’oublions pas que l’enfant est un adulte en devenir. Personnellement, si le canard fait coin coin, il n’est pas un coin coin. Une communication bienveillante commence aussi dès le plus jeune âge dans la façon dont on parle aux enfants, dont on leur explique les choses avec toujours en tête le but dans lequel on le fait pour eux. Elle sera également non violente et ça c’est un réel combat avec soi dans le choix des mots, la tournure des phrases…

4/ Le respect de la nature
Avec les enfants que j’accueille, on jardine dehors ou à l’intérieur, on cuisine, on s'occupe de plantes, on touche et on manipule toutes les matières de notre quotidien. Il existe 1001 façons de prendre soin de la nature. Autant de manipulations afin de mieux prendre conscience du monde qui nous entoure, de la carotte qui pousse aux déchets que l'on produit.

5/ Le contact avec la nature
Et, pour compléter, quoi de plus amusant que de se balader avec les enfants dans un petit coin d'herbe ! Pourquoi pas le faire pieds nus, aller toucher l'écorce d'un arbre, l'entourer de ses bras, sentir sa force ! Ramasser des petits trésors, les sentir, les toucher, les comparer... Tout est possible et cela développe les sens !

6/ Une préférence pour les changes et soins de l’enfant accueilli
Que ce soit avec mes enfants ou ceux que j'accueille, j'ai pu découvrir différents produits. En général, ce sont les parents qui fournissent le change. Je respecte les choix de chacun bien que je désapprouve les lingettes et que j'avoue demander autre chose. Et si l'on me demande ma préférence, elle tend vers le liniment et bien sûr vers la couche lavable. Maintenant je ne juge pas, bien évidemment.

7/ L'entretien de la maison avec des produits bio et non nocifs
Cela peut paraître anodin comme ça, mais le lavage du linge, de la maison dans sa globalité,  tout comme les jouets sont réalisés avec des produits de qualité bio voire faits maison. C’est aussi pour moi un élément essentiel et sécurisant dans tout ce que l’enfant peut inhaler ou absorber.

8/ Ma préférence pour une alimentation bio et naturelle
Dès l'introduction de l'alimentation, je mets un point d'honneur à réaliser au maximum du fait maison. Une alimentation "home made" est pour moi bien plus saine. Et cela donne aussi une possibilité de partage, d'échange. J’essaie aussi le plus possible de faire participer les enfants. Ils sont toujours ravis de patouiller dans la farine pour faire un gâteau, de couper une banane pour le goûter…

Voilà un aperçu de ce que je considère être une nounou nature et bio. Il n’y a pas de guide parfait ou de modèle à suivre pour être ainsi, c’est avant tout un état d’esprit et une manière d’être. Il y a sans doute des choses que j’oublie ou que je ne fais pas, tout simplement. La connaissance est une chose que l’on n’acquiert jamais entièrement mais on s’enrichit en expérimentant, de l’expérience des autres et on modifie sans cesse. Car, au fond, le vrai défi dans tout ça est surtout de savoir se remettre en question en permanence !
Article rédigé par : Gwenaëlle, assistante maternelle, auteur du blog « Maman Chipote »
Modifié le 15 novembre 2017
Tout a fait d'accord avec toi Gwenaëlle à part pour les couches lavable. Bonne journée. J