Les chroniques de Bernadette Moussy

Flânerie pédagogique. Par Bernadette Moussy

EJE, formatrice (enseignement des courants pédagogiques)

Et si le vagabondage et la flânerie donnaient le rythme à la pédagogie?
A rebours de l’air ambiant où tout est si rapide et compliqué,
Où le sérieux ne supporte pas la simplicité,
Où prendre son temps relève de la résistance et de l’héroïsme,  
Où aller à son rythme est l’objet de dédain.
On se moque des lents car ils sont gênants. L’immédiateté est devenue une valeur. La pédagogie n’échappe pas à cette pression.
On oublie que la pédagogie est de l’ART et que celui-ci est l’objet d’une création. Nous avons besoin non seulement de méthode, de matériel, mais aussi du sens du moment présent. Nous nous y trouvons au centre des énergies de la vie car la vie est la base de la pédagogie. Elle est là, discrète, elle nous attend dans les détails de la journée et elle peut nous alimenter. Cette rubrique sera donc le fruit d’observations des choses de la vie, de l’écoute de ceux qui parlent de leur art, de mes rencontres avec un tableau, une lecture, une maxime, un film, une réflexion. Ce sera un partage, à partir de mes observations d’éducatrice, de formatrice et de grand-mère.

 
Article rédigé par : Bernadette Moussy
Modifié le 12 février 2017