Le nouveau guide ministériel « COVID-19- Phase 3 de la levée du confinement. Modes d’accueil », enfin publié

Enfin ! Il est sorti ce nouveau guide ministériel « COVID-19- Phase 3 de la levée de confinement Modes d’accueil » que tous les gestionnaires attendaient en prévision de la réouverture totale des crèches et MAM lundi prochain 22 juin. Nous en donnions dès mardi les grandes orientations.

 
Danbs sa version définitive, le guide ministériel « COVID-19- Phase 3 de la levée de confinement Modes d’accueil » contient d’utiles précisions et clarifications sur des points qui posaient encore problème ou n’avaient pas été évoqués.

La possibilité d’extension exceptionnelle de l’agrément pour chaque assistant maternel à domicile est prolongée jusqu’au 30 septembre. Elle ne concerne pas les assistantes maternelles exerçant en MAM. Par ailleurs les agréments d’assistants maternels expirant depuis le 12 mars sont prolongés jusqu’au 10 octobre afin d’en permettre le renouvellement sans rupture.

L’accueil en surnombre, dans les micro-crèches suspendu depuis le 17 mars, est expressément rétabli. Il est de nouveau possible également pour l'ensemble des crèches.

• Malgré l’affirmation d'un accueil par groupes qui ne se mélangent pas, dans toute structure accueillant moins de 25 enfants, il est possible de considérer l’ensemble des enfants accueillis comme constituant un groupe. Ce qui facilite la vie de ces petites crèches ou MAM pour les regroupements du matin et du soir.

• Il règle par exemple la question du retour au travail des personnes dites fragiles. Celles identifiées comme à risques ou vivant avec une personne identifiée comme telle.  Cela vaut autant pour les pros de crèche que les assistantes maternelles. Le guide tranche : pour les professionnels présentant un risque de formes graves de Covid-19, l’usage de masque chirurgicaux est obligatoire. Ces masques sont fournis aux professionnels sur prescription médicale. Ils devront les porter lors des échanges avec les parents et avec les autres professionnels.

Il détaille le protocole à suivre en cas de cas de COVID-19 avéré. Les rôles de de l’ARS, de la PMI, du Préfet de département et des maires mais aussi des médecins de ville et de l’Assurance Maladie sont détaillés au cas par cas : EAJE, MAM, micro crèche, assistant maternel et garde d’enfant à domicile. Il est rappelé que « l’activation systématique et le bon fonctionnement du contact-trading forment une des clefs de la réussite de la phase 3 de la levée du confinement dans les modes d’accueil du jeune enfant».  Le Préfet de département demeure au centre de la phase 3 de la levée du confinement. Il conserve son rôle de coordination et de suivi et demeure responsable de la recherche de solutions d’accueil pour les enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité de la vie de la nation. C’est lui qui prendra la décision de la fermeture partielle ou totale de structures d’accueil si nécessaire.  

A noter, et ce n’est pas si anecdotique que les doudous venant de la maison sont à nouveau bienvenus dans les lieux d’accueil mais il est recommandé de les laver tous les 2 jours.

Lire aussi notre article : les grandes lignes du nouveau guide ministériel -COVID-19-Modes d’accueil du jeune enfant .
Le guide est à télécharger ci-dessous













 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Publié le 18 juin 2020
Mis à jour le 19 juin 2020