Modes d’accueil : le guide ministériel du déconfinement publié

Le Premier ministre l'a annoncé : les crèches rouvriront progressivement dès lundi prochain 11 mai sur l’ensemble du territoire. Comment ? Avec quelles mesures sanitaires à la clef ? Le Secrétariat d’État de Christelle Dubos vient de publier un guide du déconfinement qui donne pour l’accueil collectif comme pour l’accueil individuel les consignes à respecter. 36 pages qui abordent tous les sujets sensibles.


 
Ce guide ministériel « Covid-19 -Modes d’accueil du jeune enfant » a l’immense mérite de donner un cadre national : c’est-à-dire des règles communes à tous les EAJE, à toutes les assistantes maternelles et toutes les gardes d’enfant à domicile sur l’ensemble du territoire.  Ce qui permettra d’éviter la cacophonie qui avait régné au début du confinement où les PMI donnaient ordres, contre -ordres et rarement les mêmes d’un département à l’autre, aux crèches réquisitionnées et aux assistantes maternelles poursuivant l’accueil.
Il est le fruit du travail de la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) en concertation avec la Direction Générale de la Santé et des différents acteurs du secteur (gestionnaires, associations etc.).  Il était aussi très attendu : le déconfinement et la reprise de l’accueil des jeunes enfants sur l’ensemble du territoire est prévu- certes progressivement mais dans 4 jours … parmi lesquels un jour férié et un week-end. C’est dire si les structures auraient eu peu de temps pour réagir si elles n'avaient pas déjà anticipé !
En principe ce guide sera transmis aux établissements et aux assistantes maternelles via les communes et les PMI. Il traite de façon très claire, très précise et détaillée tous les points essentiels : des consignes sanitaires à l’organisation de l’accueil, du rôle des parents à l'accompagnement des professionnels. (Voir encadré). Ce guide sera suivi et enrichi d'une FAQ régulièrement mise à jour.

Des consignes sanitaires strictes et précises
Les consignes sanitaires destinées à protéger les pros, les enfants et leurs parents sont énumérées et assez strictes. Parmi elles, à noter que si une tenue spécifique de travail n’est pas obligatoire, en revanche il est spécifié que les professionnels doivent changer de vêtement chaque jour.
Le protocole de lavage des mains est soigneusement décrit et les circonstances de ces lavages pour les pros comme pour les enfants aussi. Les instructions d’hygiène des mains doivent être affichés dans les EAJE et dans les MAM, en « particulier dans les salles de change, les vestiaires, la cuisine et le coin repas. » ? Le port des gants est déconseillé. Le gel hydro alcoolique doit être rangé hors de portée des enfants.
Les consignes d’hygiène des locaux et du matériel sont elles aussi précisées y compris en cas de cas de covid-19 déclaré. (Lire à ce sujet notre article consacré aux mesures d’hygiène dans les crèches à partir du 11 mai)

La question sensible des masques
La règle est établie : « tous les professionnels de l’accueil du jeune enfant doivent utiliser des masques « grands publics » en tissu ; les enfantsne doivent pas porter de masque. »
Ce qui signifie que le port du masque s’impose pour tous les professionnels exerçant en établissements, tous les assistants maternels et tous les professionnels de la garde d’enfants à domicile.  Mais il est précisé : « Pour ces professionnels, le port du masque est obligatoire dès lors qu’il est impossible de respecter la distance physique d’au moins 1 mètre avec les enfants et lors de tous déplacements ou regroupements entre professionnels. » Le guide stipule aussi  qu’il est recommandé pour les autres personnes présentes sur les lieux d’accueil des enfants (conjoint et enfants de plus de 10 ans).
Qui fournira les masques ? Ce sont les gestionnaires (mairies, entreprises de crèches ou associations qui devront approvisionner leurs structures en masques : les mairies seront subventionnées à 50% pour cela.  Si un gestionnaire avait une difficulté d’approvisionnement il pourrait demander des masques à sa mairie qui elle pourrait demander de l’aide au Préfet. Pour les assistantes maternelles, ce sont les Conseils Départementaux (subventionnés pour cela à 50%) via les PMI qui fourniront les masques. Pour les gardes à domicile, ce sera en principe aux parents-employeurs de le faire.
Enfin il est rappelé que les masques doivent être utilisés selon les consignes fournies par le ministère de la Santé. Ils constituent un complément des gestes barrières et des règles d’hygiène et ne peuvent en aucun cas les remplacer. Son efficacité dépend d’un bon usage. Le masque ne doit pas être porté plus de 4h d’affilée.
A noter : Les masques faits maison peuvent être utilisés dès lors qu’ils sont conçus dans le respect de la norme Afnor

L’organisation de l’accueil des enfants chez les assistants maternels
• Chez l’assistante maternelle : l’assistante maternelle conserve la possibilité d’accueillir jusqu’à 6 enfants mineurs. Les dispositions de l’ordonnance du 25 mars 2020 sont donc conservées jusqu’à nouvel ordre. Les assistantes maternelles ont donc la possibilité à titre dérogatoire et si elles le souhaitent de recourir à cette possibilité. D’accueil au-delà de leur agrément initial. Il n’a pas à recevoir une autorisation de la PMI mais doit l’en informer.
Dans les MAM : l’accueil est limité à 10 enfants par groupe. Si la MAM accueillent habituellement 16 enfants par exemple, à partir du 11 mai, elle peut le faire si les locaux et l’organisation permettent de séparer les enfants en deux groupes distincts. `par ailleurs un assiste maternelle peut exercer seule en MAM su les circonstances empêchent temporairement ses collègues de travailler.
Les crèches familiales. Les regroupements d’enfants dans les locaux des crèches familiales demeurent impossibles.  En revanche les assistantes maternelles exerçant en crèche familiale sans les enfants- être regroupées pour participer à des réunions d’information dans les locaux de la crèche en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale.
Les RAM reprennent progressivement leurs activités mais les regroupements et ateliers avec enfants sont interdits. Ils privilégient l’accompagnement des assistantes maternelles (notamment des réunions de sensibilisation aux gestes barrières) et l’orientation des parents à distance.

L’accueil dans les EAJE
Des groupes de 10 enfants. La crèche doit s’organiser pour constituer des groupes de 10 enfants, toujours les mêmes. « Dans la composition des groupes, le principe de stabilité du groupe prime sur celui d’homogénéité » est) il clairement noté. Il est même recommandé de composer des groupes multi-âges sur le modèle dit « de la petite famille ».  Ces groupes doivent évoluer dans des espaces distincts, sans échanges entre les groupes ni temps de regroupements. Les différents groupes ne doivent pas utiliser successivement les mêmes lieux dans la même journée sauf s’ils ont été scrupuleusement nettoyés. Par exemple les dortoirs ne peuvent être partagés.
A noter : si cette organisation ne permet pas à l’EAJE d’accueillir tous les enfants inscrits, il recevra une aide de la Cnaf (non encore déterminée) pour compenser « ces place manquantes ». Par ailleurs si des parents décident de ne pas remettre leur enfant à la crèche, le gestionnaire pourra soit décider néanmoins de facturer la famille. S’il ne le fait pas, il recevra là aussi une aide de son caf.

L’organisation des activités
• Dans les crèches, chaque professionnel ne travaille qu’auprès d’un seul groupe d’enfants. Il n’y a pas d’activités communes à plusieurs groupes et aucun matériel n’est partagé entre les groupes. Le recours à des intervenants extérieurs auprès des enfants est suspendu.
• Quel que soit le mode d’accueil il est recommandé de mettre à disposition des jouets et jeux faciles à nettoyer quotidiennement.
• Les activités extérieures et sorties sont possibles dans les espaces peu fréquentés permettant la distanciation sociale.

Les changes, le repas, la sieste
• Le change. Les plans de change sont désinfectés tous les matins ou tous les soirs avant l’accueil des enfants, au moins deux fois par jour, et après chaque change.  Il ne peut y avoir plusieurs enfants changés en même temps dans une même pièce. Les couches et autres déchets contenant un fluide corporel sont immédiatement placés dans une poubelle dédiée, équipée d’un couvercle à ouverture sans les mains. La poubelle à couches est vidée au moins deux fois par jour. Et bien sûr des recommandations de lavage de mains etc. Mais il est tout même noté que les interactions avec l’enfant durant le change doivent être privilégiées…
Le repas. L’organisation des repas doivent respecter les gestes barrières. Il est conseillé d’échelonner le repas des enfants et d’espacer les enfants d’1 m. Le linge de table est mis au sale après chaque repas. Les enfants et les pros se lavent les mains avant et après le repas. L’espace repas doit être nettoyé entre chaque groupe d’enfants.
• La sieste. Distance d’1m entre chaque lit, lavage des mains des enfants avant et après la sieste, changer les draps à chaque sieste. Les doudous et les tétines sont invitées à se "confiner". Il est même conseillé d'avoir un doudou à la crèche et un autre à la maison ! Rappelons qu'en principe le doudou est un onjet transitionnel qui aide à faire le lien  entre deux univers...

L’accueil des parents
• Ils doivent être informés des nouvelles modalités et des règles sanitaires à appliquer. Une affiche à l’entrée de la crèche ou de la MAM ou du domicile de l’assistante maternelle doit expliquer les mesures sanitaires en vigueur.
• Les parents ne peuvent pas pénétrer dans les lieux où sont accueillis les enfants
• Le port d’un masque grand public est obligatoire pour les parents lors de toute interaction avec les professionnels.
• Ils doivent appliquer les gestes barrières : lavage de mains à l’arrivée, informer d’éventuels symptômes, venir récupérer son enfant en cas de symptômes, …
• Les arrivées et départs des enfants doivent être échelonnés (10 mn) afin d’éviter les regroupements de parents
• Un marquage au sol permet de signaler les distances de 1m
• Le temps d’échanges avec les parents est réduit, l’usage des SMS, téléphone ou mail est recommandé pour les transmissions.

Consulter l'intégralité du guide

Les 9 grands thèmes du guide Covid-10. Modes d’accueil du jeune enfant

1.Comment est organisée la reprise de l'accueil des jeunes enfants d'ici la rentrée scolaire 2020 ?
2.Quels enfants peuvent être accueillis à partir du 11 mai?
3.Quelles consignes sanitaires à appliquer pour accueillir en se protégeant et en protégeant les enfants ?
4. Quelles règles s’appliquent en matière de masques ?
5. Comment contribuer à une prise en charge précoce ?
6. Comment organiser l’accueil des enfants ?
7. Quel rôle doivent jouer les parents pour la réussite de la reprise ?
8. Comment préparer la reprise du travail ?
9. Comment sont accompagnés les professionnels ?

 

Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Publié le 06 mai 2020
Mis à jour le 07 mai 2020

5 commentaires sur cet article

Bonjour, Pouvez-vous m'indiquer où trouver l'intégralité du guide ? Merci.
Bonjour comment on peut avoir le guide intégral ? Merci
bonjour au trouve ce guide et tout vos lien ne fonctionne pas !!!!
bonjour au trouve ce guide et tout vos lien ne fonctionne pas !!!!
bonjour au trouve ce guide et tout vos lien ne fonctionne pas !!!!