Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance

Pourquoi aider l’enfant à nommer ses émotions ?

On le sait, il est important de trouver les bons mots et les bons gestes pour aider l'enfant à reconnaître et à exprimer ses émotions. C'est l'objet de cet épisode de "Dis-moi...". On y voit Romy, 3 ans environ, pleurer et pousser ses copains pour avoir plus d'espace, puis avec l'aide de son éducatrice, retrouver son calme et le plaisir de jouer.

petite fille à table

 

Il est difficile, pour un jeune enfant, de nommer ses émotions. Il est encore plus difficile pour lui de les reconnaître, surtout lorsque l’émotion est nouvelle ou plus complexe. Parce qu’il existe un lien entre la zone du cerveau qui contrôle les émotions et celle du langage, le fait de pouvoir nommer les émotions aide l’enfant à retrouver son calme. Cela a un effet apaisant sur le cerveau en permettant de diminuer l’intensité des émotions et, du même coup, de traverser ces phases plus sereinement (de vivre ces moments d’émotions avec sérénité/ à réguler celles-ci).

Comment accompagner l’enfant

  • Se mettre à la hauteur de l’enfant (« eye to eye ») pour pouvoir l’aider à exprimer son émotion.
  • Être attentif et sensible aux causes des émotions de l’enfant (la source de stresseur de l’enfant)
  • Reconnaître les émotions vécues et aider à mettre les mots sur celles-ci : « je vois que… et cela te rend triste/en colère… ». Rappeler ce qu’il s’est passé et nommer l’émotion permet à l’enfant de se sentir compris.
  • L’aider à faire le tri dans ses émotions (exemple : si un enfant pleure après être tombé, si visiblement il ne s’est pas fait mal ; nous pouvons lui demander « tu as eu peur ou tu t’es fait mal ? »)

(Source : Avenir d’Enfant et Ensemble pour L'Education de la Petite Enfance)

Pour aller plus loin

- Petit outil pratique sur comment aider l’enfant à identifier et exprimer ses émotions  + petite affiche sur les différentes émotions où l’enfant peut apprendre à reconnaître son émotion et celle des autres mais aussi à la nommer.
- Reconnaître l’apprentissage de la cognition sociale et le développement de la théorie de l’esprit chez l’enfant. Ces capacités permettent à l’enfant d’établir des liens sociaux de qualité avec ses pairs.
- Comprendre le développement des émotions de l’enfant qui sont une base de sa relation au monde et aux autres.
- L’influence des neurosciences dans la compréhension des émotions de l’enfant

Publié le 24 avril 2018
Mis à jour le 01 juin 2018