Exposition précoce des enfants aux écrans : examen d’une proposition de loi

Aujourd'hui mercredi 14 novembre, le Sénat va examiner une proposition de loi visant à lutter contre l’exposition précoce des enfants aux écrans.

Des risques pour le développement psychomoteur du jeune enfant
S’appuyant sur des études et les témoignages de professionnels de terrain, Catherine Morin-Desailly, sénatrice centriste de la Seine-Maritime et présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, et plusieurs autres sénateurs regrettent que « les enfants soient exposés de plus en plus tôt et de plus en plus longtemps aux écrans en raison du cumul télévision et outils numériques mobiles ». Cette surexposition aux écrans est, soulignent-ils, « particulièrement néfaste pour les enfants de moins de 3 ans car elle peut nuire gravement à leur développement ».
Ils ont donc déposé au Sénat le 5 septembre dernier une proposition de loi pour lutter contre l’exposition précoce des enfants aux écrans, dans laquelle ils proposent, par un article unique, d’ajouter deux nouveaux articles dans le code de la santé publique. L'un a pour objet d’obliger les fabricants d’ordinateurs, de tablettes et de tout autre jeu ludo-pédagogique disposant d’un écran, à indiquer sur l’emballage de ces outils numériques que leur utilisation peut nuire au développement psychomoteur des enfants de moins de 3 ans. L'autre de demander à l'Etat de mener chaque année une campagne nationale de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière d’exposition des enfants aux écrans.

Des débats ouverts à tous
Mercredi dès 8h30, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat va donc examiner le texte qu'elle a soumis sur la proposition de loi n°706 (2017-2018) suite au rapport de Catherine Morin-Desailly.
Cette réunion sera ouverte à l’ensemble des sénateurs, ainsi qu’au public (dans la limite des places disponibles). Elle sera également diffusée en direct sur le site internet du Sénat, puis disponible en vidéo à la demande.
Article rédigé par : A.B.B.
Publié le 12 novembre 2018
Mis à jour le 14 novembre 2018