Les politiques Petite Enfance

Les points forts du texte-cadre national pour l'accueil du jeune enfant

 Le texte-cadre national destiné à forger une identité commune à l’ensemble des professionnels de la petite enfance présenté en avant-première aux participants de la première journée nationale des professionnels de la petite enfance , est un texte fort, fédérateur et exigeant. Qui concerne tous les professionnels de l’accueil collectif et individuel, les élus, les gestionnaires, les porteurs de projets.  Et qui est une très juste interprétation de tout ce que le rapport sur « le développement du jeune enfant, les modes d’accueil et de formation des professionnels » coordonné par Sylviane Giampino mettait en avant.  Revue de détails
Ademas
texte-cadre accueil du jeune -enfant
Dans sa version courte, le texte-cadre énonce dix principes au nom de l’enfant et dans sa version longue les formule pour les professionnels, les détaille, les explicite. « C’est a souligné le Ministère lors de sa présentation, un texte qui « propose un socle commun à tous les professionnels et qui constitue un engagement sur les valeurs défendues par la France pour l’accueil de la petite enfance ».

Un texte consensuel, fédérateur
Après une courte introduction rappelant en quoi consiste l’accueil des enfants de moins trois et leur rôle essentiel des professionnels dans « le développement et l’épanouissement physique, affectif, cognitif et social des enfants », le texte-cadre  développe « dix grands principes pour accueillir les jeunes enfants et leurs familles, de la naissance a trois ans ». On y trouve tout ce qui faisait que le rapport Giampino était consensuel et avait reçu un accueil unanime. La prise en compte des situations de chaque enfant (handicap, maladie chronique …) et de sa famille ( précarité, horaires atypiques etc.),  la notion de prime éducation avec le respect des spécificités du très jeune enfant, les nécessaires relations des professionnels avec les familles qui s’enrichissent mutuellement, un encadrement bienveillant et sécurisant etc. On y évoque aussi la qualification et la formation des professionnels. On voit mal comment les professionnels de la petite enfance ne pourraient pas adhérer aux principes de ce texte tant ils s’appuient sur ce qui est aujourd’hui admis par tous les spécialistes et  chercheurs. Ce texte est résolument tourné vers l’avenir et dessine les contours d’un mode d’accueil idéal car il prend en compte toutes les connaissances actualisées sur le développement du jeune enfant, ses besoins. Un travail élaboré par la Mission Giampino et reproduit dans son rapport. Ces principes ne doivent pas rester des vœux pieux mais ils doivent être une véritable source d’inspiration au quotidien pour les professionnels de terrain. Rappelons que ce texte donne des orientations claires, mais n’a aucune opposabilité juridique. Reste à savoir comment les professionnels auront envie de les l’appliquer et s'ils auront les moyens de l’appliquer.  

Les dix grands principes pour grandir en toute sécurité
 Sous l’appellation « la charte d’accueil des jeunes enfants », voici les 10 principes énoncés au nom des enfants de moins de trois accueillis en crèche, chez une assistante maternelle ou encore au domicile de ses parents par une auxiliaire parentales .
1. Pour grandir sereinement, j’ai besoin qu’on m’accueille quelle que soit ma situation ou celle de ma famille
2. J’avance à mon propre rythme et je développe toutes mes facultés en même tempos : pour moi, tout est langage, corps, jeu, expérience. J’ai besoin qu’on me parle, de temps et d’espace pour jouer librement et exercer mes multiples capacités.
3. Je suis sensible à mon entourage proche et au monde qui s’offre à moi. Je me sens bien accueilli quand ma famille est bien accueillie, car mes parents constituent mon point d’origine et mon port d’attache
4. Pour me sentir bien et avoir confiance en moi, j’ai besoin de professionnels qui encouragent avec bienveillance mon désir d’apprendre, de me socialiser et de découvrir.
5. Je développe ma créativité et j’éveille mes sens grâce aux expériences artistiques et culturelles. Je m’ouvre ay monde par la richesse  des échanges inter-culturels.
6. Le contact réel avec la nature est essentiel à mon développement
7. Fille ou garçon, j’ai besoin qu’on me valorise pour mes qualités personnelles, en dehors de tout stéréotype. Il en va de même pour les professionnels qui m’accompagnent. C’est aussi grâce à ces femmes et à ces hommes que je construis mon identité.
8. J’ai besoin d’évoluer dans un environnement beau, sain et propice à mn éveil
9. Pour que je sois bien traité, il est nécessaire que les adultes qui m’entourent soient bien traités. Travailler auprès des tout-petits nécessite des temps pour réfléchir, se documenter et échanger entre collègues et avec d’autres intervenants
10. J’ai besoin que les personnes qui prennent soin de moi soient bien formées et s’intéressent aux spécificités de montrés jeune âge et de ma situation d’enfant qui leur est confié par mon ou mes parents.

 Le texte-cadre dans sa version longue consultable  ci-dessous ou sur le site du Minisétre détaille les dix principes énoncés du point de vue de l’enfant dans la charte nationale placée en ouverture du texte. Cette charte tirée sur papier à 14 000 exemplaires sera envoyée à tous les EAJE et RAM via le réseau des CAF. L’idée étant que tous les professionnels de la petite enfance puissent se l’approprier, l’appliquer et la faire vivre.  


 
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 08 mai 2017
Pour que je sois bien traité, il est nécessaire que les adultes qui m’entourent soient bien traités. Travailler auprès des tout-petits nécessite des temps pour réfléchir, se documenter et échanger entre collègues et avec d’autres intervenants 10. J’ai besoin que les personnes qui prennent soin de moi soient bien formées et s’intéressent aux spécificités de montrés jeune âge et de ma situation d’enfant qui leur est confié par mon ou mes parents. oui, pensez un peu,beaucoup au personnel qui connait son métier et le revendique! nous ne sommes pas des "gardiennes d'enfants"il n'est pas donné a ton le monde de travailler auprès des enfants!! comme pour les instituteurs...