Psycho-pédagogie

A Autun, on apprend ce qui est bon pour les dents dès la crèche !

Sensibiliser les enfants à l'hygiène bucco-dentaire, cela fait partie du projet pédagogique du multi-accueil la Maison de la Petite Enfance d’Autun. Le personnel a été formé, les enfants ont bénéficié d’animations utiles et ludiques. Les parents ont été impliqués. Un succès. A la rentrée, ce sera le tour des enfants confiés leurs assistantes maternelles fréquentant le RAM.
mâchoire-dents-crèche
La Maison de la Petite Enfance d’Autun comprend un gros multi-accueil de 91 berceaux, une halte-garderie et un RAM (Réseau d’Assistants Maternels). Dans son projet pédagogique : l’hygiène bucco-dentaire.
« L’idée est née, avant même la création de la Maison de la Petite Enfance (fusion de plusieurs établissements, crèches ou halte-garderies) en août 2014, de la volonté de la directrice d’une crèche et de parents dentistes » raconte Fabienne Casadamont, la directrice du multi-accueil. » Quand la Maison de la Petite Enfance a ouvert, elle a fait sien le projet. Avec le soutien financier de la Mutuelle Générale des Cheminots (MGC) et l’appui de l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) qui a mis ses compétences à disposition via la participation d’un dentiste aux différentes actions.

Une formation pédagogique pour tout le personnel 
Dans un premier temps, une formation ouverte au multi-accueil voisin d’Epinac a été mise en place. Obligatoire pour tout le personnel en contact avec les enfants, facultative sur la base du volontariat pour les autres. La formation a été menée par un dentiste membre de l’UFSBD. Tout a été passé en revue et expliqué : les poussées dentaires, comment en soulager les douleurs, l’apparition des premières dents, comment repérer les caries, comment les éviter, le mode d’emploi d’un brossage de dents efficace, le bon usage du fil dentaire, etc. 
« Ensuite, se souvient Fabienne Casadamont, nous avons pu avoir des échanges sur tous les sujets de façon très libre et avec des réponses approfondies ». Une des questions principales était : comment mettre en place un brossage de dents dans la structure. « Nous voulions pouvoir organiser un brossage de dents une fois par jour (avec l’accord des parents car certains estiment que ce n’est pas le rôle de la crèche et préfèrent que ce type de geste reste une affaire de famille et ne se fasse qu’à la maison). La MGC nous a fourni des kits brosses à dents et fil dentaire. » Et la mutuelle a aussi pris en charge les animations car la prévention bucco-dentaire est l’une de ses missions.  

Une réunion pour les parents et des animations pour les enfants
Les parents des deux multi-accueil ont été réunis pour être informés de ce qui allait être mis en place dans les établissements. Une façon de les sensibiliser eux aussi à cette hygiène bucco-dentaire si essentielle à la santé de leurs enfants et de répondre à leurs questions. Au début juin, un dentiste de l’UFSBD est intervenu deux fois à la Maison de la Petite Enfance. A chaque intervention, elle a passé une heure auprès d’un groupe d’enfants âgés de 2 ans et demi à trois ans, issus du multi-accueil ou de la halte-garderie. Une heure très ludique, où il a été question d’un cheval qui a mangé trop de sucreries et s’est cassé une dent… qu’il ne pouvait pas remettre en place ! Un joli conte pour faire comprendre aux petits que trop de bonbons c’est pas bon. Il y a eu un jeu où le dentiste montrait des aliments aux enfants qui devaient alors dire s’il fallait les donner à la souris qui rit ou à la souris qui pleure. Et puis, clou de l’animation, une mâchoire géante où les enfants mettaient de la pâte à modeler qu’il fallait ensuite chasser en utilisant bien une tout aussi géante brosse à dents. Amusant et efficace. Puisque dans la foulée, les petits allaient se brosser les dents « pour de vrai » dans les sanitaires de la crèche. 
« Quand ils quitteront la crèche pour aller à l’école, les enfants emporteront avec eux leur verre à dents à leur nom et leur kit brosses à dents/fil dentaire », précise Fabienne Casadamont.
Succès pour cette animation auprès des enfants et du personnel du multi-accueil. « Nous avons demandé à l’UFSBD de recevoir les outils d’animation (livret du conte sur le cheval et jeu des aliments et des souris), pour pouvoir les utiliser au quotidien. Et à la rentrée, un dentiste reviendra faire cette animation pour les assistantes maternelles du RAM et les enfants qu’elles accueillent » se réjouit la directrice de la Maison de la Petite Enfance.
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 13 juillet 2017