Journée Nationale des ATSEM le 23 juin : pour la reconnaissance du métier

Demain vendredi 23 juin, une journée nationale des ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles) est proposée à l’initiative du collectif Atsem De France. Créé en 2016, il réunit des professionnels en poste qui s’engagent. Les ATSEM demandent en effet une vraie revalorisation de leur profession. L’année dernière ils sont descendus plusieurs fois dans la rue pour manifester leur épuisement. L'événement du 23 juin est « une journée d’actions pour faire reconnaître notre métier », explique Isabelle Dubois, administratrice du collectif. A cette occasion, les ATSEM de toute la France sont invitées à organiser des activités à tout moment de la journée : en classe, le midi, sur les temps d’activités périscolaires (TAP), appelés maintenant nouvelles activités périscolaires (NAP). « Dans l’école où j’exerce par exemple, nous allons monter des petites expositions. Le restaurant scolaire va aussi nous préparer des gâteaux décorés d’un pochoir qui représente l’affiche de cette journée. » Des pique-niques et des temps de fêtes seront ainsi organisés un peu partout sur le territoire, réunissant ATSEM, enseignantes, enfants et parents. La mobilisation des enseignantes compte beaucoup pour les ATSEM souligne Isabelle Dubois, puisqu’elles travaillent en binômes au quotidien.
Une mobilisation grandissante
C’est la deuxième édition de cette journée nationale. « L’année dernière, elle a été suivie dans peu d’endroits. Un plus grand nombre de professionnels se sont mobilisés cette année : le collectif a grossi et nous avons maintenant plusieurs partenaires ». Notamment la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves (FCPE) et Isabelle Kessedjian, auteur de la collection de livres pour enfants « Quand je serais grand(e) » qui a réalisé l’affiche de l’événement. Les Pros de la Petite Enfance soutiennent aussi cette initiative. Le collectif compte anticiper la prochaine édition en commençant à la préparer dès cet été.
Un groupe de travail constitué
En septembre 2016, le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT) a commencé une auto saisine sur le métier des ATSEM. 33 propositions visant à l’améliorer ont été votées en février dernier. Un groupe de travail présidé par la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) s’est formé pour mettre en œuvre les préconisations retenues. A savoir : préciser les missions confiées au ATSEM, avancer sur les conditions de travail, la pénibilité du métier et les outils de prévention, et fournir la possibilité aux ATSEM qui le souhaitent de suivre une formation professionnelle et d’accéder à un cadre d’emplois classés en catégorie B. Annick Girardin et Najat Vallaud-Belkacem ont demandé à l'inspection générale de l'administration et l'inspection générale de l'éduction nationale par intérim d’analyser ces sujets et de leurs faire des propositions d’ici le 30 juin. Le collectif quant à lui doit rencontrer prochainement Laurent Vercruysse, directeur adjoint du cabinet de Gérald Darmanin ministre de l’Action et des Comptes publics, pour évoquer le statut professionnel des ATSEM.
Article rédigé par : A.B.B.