Train Petite Enfance et Parentalité : top départ

Il est fin prêt : le Train Petite Enfance et Parentalité a ouvert ses portes ce jeudi 2 novembre sur la voie M de la Gare de Lyon. Nathalie Casso-Vicarini, présidente de l’association Ensemble pour l’Education, et les autres représentants du train ont inauguré l’exposition itinérante avec la coupure symbolique du ruban et une visite des wagons. Les promesses ont été tenues : sur toute la longueur du train, chaque voiture est une exposition interactive et ludique qui invite les visiteurs à en savoir plus sur le jeune enfant et la parentalité. A la sortie du train, un « village en toile » les attend sur le quai pour présenter les différentes actions des partenaires du Train : l’agence Quand les livres relient, les ouvrages de la psychothérapeute Isabelle Filliozat…

Des membres très engagés
A l’occasion de cette inauguration, les personnalités phares du projet on tour à tour pris la parole. « Ce train raconte une histoire, celle du développement de l’enfant, a souligné Nathalie Casso-Vicarini. (…) L’idée est de montrer comment accompagner l’enfant avec bienveillance ». Un travail que Louis Senécal, président de l’Association québécoise des centres de la petite enfance, a grandement salué. Pour lui ce train est « un projet visionnaire, pertinent et nécessaire » qui permet de voyager dans la connaissance et mobiliser le monde.
Mais une des interventions les plus marquantes fut sans doute celle d’Elisabeth Laithier, maire adjointe chargée de la petite enfance à la ville de Nancy et membre de l’Association des Maires de France, adressée plus particulièrement aux dirigeants politiques. « Ce train est un formidable appel pour tous les élus à se mobiliser pour la petite enfance. Mais nous qui sommes sur le terrain connaissons bien ses enjeux et problématiques. Aujourd’hui le train doit être un appel au gouvernement – président, ministres, députés – pour que la petite enfance reste, devienne ou redevienne une priorité. C’est la base de tous les investissements. Ce train doit être le départ d’une prise de conscience. » Enfin l’actrice Anny Duperey (marraine de SOS Villages d’Enfants) a tenu à rappeler qu’il y a toujours quelque chose à apprendre pour aider les enfants et qu’il est important d’ouvrir leurs cœurs et leurs esprits pour un avenir plus optimiste.

Le lancement du train s’est clôturé en musique avec Vincent Vinel, lauréat de la sixième édition de The Voice, venu interpréter quelques morceaux. La foule déjà présente ce matin annonce un beau voyage pour le Train, dont la prochaine étape se tiendra à Lille le 4 novembre. 


Dates, programme et inscriptions sur : train-petite-enfance-parentalité.org
Pour suivre l’événement sur Twitter : #TPEP17
Article rédigé par : A.B.B.