La salle de pause en crèche : la concevoir pour le bien-être des pros

Sas de décompression, espace de partage et de détente … dans les EAJE, la salle du personnel est bien plus qu’un espace dédié à la pause déjeuner. Essentielle, elle fait partie des éléments qui prennent en considération des professionnels. Lorsqu’ils disposent d’un espace de repos digne de ce nom, ils sont plus motivés, plus satisfaits de leur travail, moins fatigués, moins stressés. C’est un accélérateur de bien-être profitable à tous, adultes comme enfants.
Un espace parfois négligé au détriment du reste de la structure
Le travail auprès des jeunes enfants en collectivité exige une bonne santé physique et psychologique. Les temps de pause devraient nous permettre de nous recharger suffisamment sur ces deux plans. Aujourd’hui encore, toutes les crèches ne disposent pas d’une salle du personnel. Quand bien-même, celle-ci est équipée d’un mobilier peu propice à la décompression et la détente ! Une table et des chaises, un four à micro-ondes, un réfrigérateur, un évier et le planning des réunions bien souvent en seule décoration intérieure. Allez-y détendez-vous !

Un environnement motivant et à la fois relaxant, est propice à l’épanouissement de chaque membre d’une équipe. L’importance de la salle de pause réside dans les effets qu’elle produit sur les personnes qui l’utilisent. Il est ainsi judicieux d’étudier minutieusement la façon dont doit être composée la salle de pause pour lui redonner vitalité. Ce n’est pas parce que la salle du personnel est un espace moins exploité que les salles de vie et de jeu des enfants par exemple, qu’elle doit être pour autant laissée pour compte.

On y mange, certes, mais c’est aussi un espace où on tente de se défaire de sa mission professionnelle le temps d’un repas. La salle de « pause », comme son nom l’indique, est là pour marquer une pause.

Penser l’espace du personnel c’est avant tout considérer une équipe. C’est savoir estimer le bien-être et le confort des professionnels et être en mesure de leur offrir un cadre favorable à la détente. En regardant les résultats d’enquêtes, qui permettent d’interroger les salariés en entreprises, les besoins des travailleurs se rapportent, en fait, à la pyramide de Maslow (hiérarchie des besoins). Dans les besoins primaires, le confort physique prime par des aménagements spacieux, du mobilier confortable.

Un espace de partage entre adultes
Le second besoin, identifié auprès des crèches cette fois, est celui de se retrouver pour partager, en dehors de la présence des enfants. Nous avons un besoin en tant qu’individu de nous retrouver par pairs. Ce besoin s’associe au besoin de communiquer et de partager avec l’autre d’égal à égal. C’est un sas de décompression : on y évacue son stress, on prend du recul, on pique des fous-rires libérateurs. C’est un espace de partage où l’on prend des nouvelles, on discute du week-end, on échange des bons plans, des recettes de cuisine, des conseils. Cet espace peut aussi être une zone de semi-travail où les problèmes sont abordés de façon plus informelle et détendue. C’est l’espace parfois des idées créatives qui fusent, parce que l’on est plus disponible et que la créativité se déploie à plusieurs.

Un espace pour se recentrer sur soi-même
Nous avons également tous besoin d’intimité et donc d’un espace, ou simplement d’un coin pour s’isoler juste un instant. S’isoler ne veut pas dire faire la tête aux autres. Comme pour un enfant, c’est avoir la possibilité de se poser en solitaire. Ce qui fait partie intégrante du processus de construction de l’enfant et de recharge chez l’adulte.

Afin que le personnel puisse profiter pleinement de sa pause, même de courte durée, elle sera aménagée et décorée avec soin.

6 réflexes simples pour aménager la salle de pause
Certains réflexes simples permettent d'optimiser l’espace pour apporter une atmosphère chaleureuse à une pièce quelconque. Ceci passe par le choix du mobilier, la décoration, la sélection des couleurs et des matières.

1- Faire entrer la lumière naturelle
Le manque de lumière naturelle dans une pièce a des répercussions sur le moral des personnes qui y séjournent régulièrement : humeur irritable, baisse de motivation, fatigue. Idéalement, la salle de pause doit baigner dans une lumière naturelle. Si son implantation ne lui offre pas cet avantage, il est primordial de trouver des astuces pour faire entrer la lumière et y créer un sentiment de bien-être.

2- Libérer l’espace
Il est nécessaire de faire un peu de vide, de désencombrer la pièce pour lui apporter un maximum de lumière et de confort, et ainsi permettre le repos. Il faut donc éviter d’y stocker le matériel éducatif. Si la crèche ne dispose pas suffisamment de rangements, un placard fermé ou des caisses aux matières naturelles (bois, bambou, osier…) permettront de ranger sans créer de surcharge visuelle dans la pièce.*

3- Préférer le blanc associé aux couleurs chaudes
La couleur a toute son importance dans une salle de pause. Les teintes chaudes favorisent une atmosphère chaleureuse, à l’inverse des teintes froides qui ont tendance à rendre l’espace impersonnel. Mais attention à ce qu’elles ne soient pas non plus trop vives ! Le mieux, c’est par exemple de mixer. Le blanc ayant l’avantage de s’accorder avec tout, il peut être utilisé en accord avec une couleur chaude, telle que le vert ou le bleu foncé, ou encore le taupe ou le gris anthracite qui feront ressortir les éléments de décoration censés apporter du pep’s à la pièce.
On peut aussi choisir le Orange et ses déclinaisons de teintes, qui apporte appétit, convivialité et créativité. Mais il vaudra mieux alors l’apposer seulement sur un pan de mur et l’orner d’objets de décoration, comme des ustensiles de cuisine.
L’apposition d’un revêtement clair « effet parquet » est aussi une bonne solution pour créer une ambiance chaleureuse et laisser entrer la lumière.

4- Soigner le mobilier
Le bien-être passe aussi par un mobilier adapté et cohérent avec la fonction de la pièce : des meubles confortables, aux matériaux et couleurs naturels, propices à la détente. Oser le mobilier « comme à la maison » ou décalé, qui personnalise et donne une âme à la pièce. Une table en bois, des chaises à la ligne vintage ou modernes, un canapé, des poufs, un hamac… Si le mobilier en place ne peut être changé, on peut ajouter des éléments de décoration personnalisés posés ici et là dans la pièce.

5- Personnaliser la pièce
Donner une place aux accessoires pratiques (machine à café, théière, vaisselle, etc) et aux éléments décoratifs dans la salle de pause, c’est procurer au personnel la possibilité de se sentir bien et de créer, en quelque sorte, la culture du lieu. La décoration intègre la dimension émotionnelle de la collaboration, renforce le sentiment d’appartenance à une équipe de travail.
Ainsi, le tableau des réunions et des planning peut être décalé ou même retiré du mur principal, pour laisser place par exemple à des petits cadres illustrés par chaque professionnel : une jolie carte, une citation, etc. De même, pourquoi pas intégrer un lustre, des coussins, de la vaisselle attrayante, des petites niches en bois décoratives, une lampe dans un coin, un miroir qui reflète la lumière, des plantes qui demandent peut d’arrosage, des suspensions originales, des panières pour y ranger des magazines à feuilleter … Tout ce qui invite à la détente peut tout à fait faire partie du décor.

6- Intégrer un espace de jeux
Enfin, on peut envisager de consacrer un espace de la salle de pause aux loisirs. Jeux de société faciles et rapides à faire, nécessaire à dessin où à couture, baby-foot, connexion internet... Ce n’est pas indispensable, bien sûr, mais cela offre la possibilité à chacun de s’amuser et de décompresser.
Article rédigé par : Marina Lemarié. Formatrice et consultante spécialisée dans l’aménagement des espaces de la petite enfance
Publié le 11 septembre 2019
Mis à jour le 14 octobre 2019