Biblio Pro

L’Itinérance Ludique

Une pédagogie pour apprendre à la crèche

Laurence Rameau
L
On ne présente plus Laurence Rameau tant les professionnels de la petite enfance la connaissent bien. Puéricultrice, ancienne directrice de crèche, formatrice reconnue du secteur, elle a publié de nombreux ouvrages sur la petite enfance. Celui-ci consacré à l’Itinérance Ludique - pédagogie qu’elle a créée, expérimentée et conceptualisée - est sans doute un de ceux qui lui tiennent le plus cœur. Car l’Itinérance Ludique (une marque déposée désormais) est le fruit de son cheminement professionnel. Une pédagogie qui part de ses expériences, de ses connaissances et de ses convictions. Et qui s’inspire des grands courants pédagogiques de la petite enfance et de l’enfance. De Pestalozzi à Mira Stambak. En passant par les plus grands : Maria Montessori, Emmi Pikler mais aussi Janusz Korczak ou Célestin Freinet. Et l’auteure revendique ce que certains lui reprochent : « on n’invente jamais rien en pédagogie. ». Laurence Rameau a fait la synthèse du meilleur des pédagogies passées, y compris de celles qui n’étaient pas spécifiques à la petite enfance.  Et c’est ce qui fait paradoxalement toute la modernité de l’Itinérance Ludique !  
L’ouvrage est très accessible, à la fois théorique et pratique.  Théorique parce que l’auteure replace « sa » pédagogie non seulement dans l’histoire de l’éducation au sens large, mais aussi dans le contexte actuel. La prime éducation défendue dans le rapport Giampino, les débats initiés par Terra Nova ou l’OCDE  sur des programmes pédagogiques formels et évalués dès la crèche . Sa position ? « Les crèches doivent valoriser la question de l’éducation des jeunes enfants. Mais il faut qu’elles créent leur propre pédagogie sans tomber dans le tout éducatif- formatif et qu’elles prennent le temps d’une éducation spécifique de la petite enfance ». L’Itinérance Ludique répond parfaitement à cette exigence. C’est une pédagogie très pragmatique qui s’inspire du passé, tout en intégrant les dernières découvertes apportées par les neurosciences par exemple et ce que l’on sait de la façon dont le petit enfant fait ses découvertes, explorations et apprentissages. C’est aussi une pédagogie qui respecte le besoin d’attachement des petits et la nécessité de lieux bien définis où ils se sentent en sécurité (lors des repas, des temps de sommeil etc.) tout en les encourageant à devenir acteurs de leur jeu (des espaces aménagés sont à leur disposition et à eux de décider où, quand et combien de temps ils y joueront ). Néanmoins l'Itinérance Ludique ne prône pas l'anarchie et le laisser-faire ! L'adulte est toujours là pour accompagner les allers-retours des enfants.
 Dans sa deuxième partie, l’ouvrage décrit donc les grands principes de l’Itinérance Ludique : interactivité, décloisonnement, libre circulation … et de façon très concrète explique comment les mettre en œuvre : comment aménager les différents espaces ( moteur, sensoriel etc.) , comment organiser la structure etc.
« Quand on veut mettre en place l’itinérance ludique l’idéal c’est d’y travailler en amont » souligne Laurence Rameau. Car c’est une pédagogie qui induit une organisation parfois « dérangeante » pour les adultes .« Par exemple dit-elle ce sont  les enfants qui  choisissent les activités et non les adultes qui décident pour eux ».  Ou des aménagements  difficiles à accepter par certaines PMI qui au nom de la sécurité ne voient pas d’un très bon œil par exemple le décloisonnement des structures et la libre circulation des enfants.
Un des avantages de ce livre est d'être à la fois utile à ceux qui connaissent déjà l'Itinérance Ludique et intéressant et parfaitement compréhensible pour ceux qui voudraient la découvrir.





 
15,90
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 12 septembre 2017