Des assistantes maternelles mises à l’honneur lors des Trophées des Nounous

La troisième édition des Trophées des Nounous a eu lieu ce samedi 27 octobre à Paris, l’occasion de remettre un prix à trois assistantes maternelles et une auxiliaire de vie scolaire.
Organisées depuis maintenant trois ans par le syndicat CFTC Santé Sociaux, qui défend les professionnels de santé et les métiers des services à la personne, les Trophées des Nounous ont pour objectif de mettre en lumière le métier d’assistante maternelle. En récompensant des personnes exemplaires, ils visent à valoriser une profession en manque de reconnaissance et à susciter des vocations. Chaque année, les « nounous » sont nominées par leurs parents employeurs sur le site mercinounou.fr. Répartis en quatre catégories, les Trophées ont été remis par Jean-Marie Faure, Président de CFTC Santé Sociaux. Voici le palmarès 2018.

Trophée Particulier Employeur : Farida Medjkoune. Mère de trois enfants qu’elle élève seule, elle est assistante maternelle à Marseille. Ce sont les parents d’un des enfants qu’elle a accueillis, Colin Hollender, qui ont souhaité la nominer. Ils étaient à l’époque au chômage et commençaient à créer leur entreprise, et avaient donc des revenus faibles. Une situation face à laquelle, malgré ses propres difficultés financières, Farida a voulu s’ajuster : elle a appliqué un tarif moins important que le coût moyen d’une assistante maternelle à Marseille, accueilli Colin sur des horaires atypiques (tôt le matin, tard le soir, le samedi…), réalisé des heures supplémentaires sans demander une hausse de rémunération et est même allée jusqu’à préparer des plats pour ses parents. Elle reçoit ce prix pour toutes les assistantes maternelles qui se dévouent parfois même contre leurs propres intérêts.

Trophée Association / Entreprise : Véronique Penisson. Assistante maternelle à Gardannes (13), elle faisait partie d’une association d’assistantes maternelles. Mais quand son mari décède, elle ne trouve plus la force d’y aller et en est exclue. Elle décide alors quelques temps plus tard de monter sa propre association, les Assistantes Maternelles Des Poussins Gardannais (AMDPG). Et créée un site internet pour offrir un espace d’échange et d’informations jouant un rôle de conseil et d’accompagnement pour les assistantes maternelles, ainsi qu’un forum qui réunit maintenant plus de 2000 inscrits. La mairie de Gardannes met aujourd’hui à disposition des assistantes maternelles adhérentes et les enfants qu’elles accueillent un lieu leur permettant de se réunir et d’organiser de nombreux événements.

Trophée Handicap : Patricia Chobert. Assistante maternelle depuis 10 ans, elle accueille notamment Emeric, un garçon autiste de 13 ans, et son frère Clément. Leurs parents étant hôtesse et stewart, Patricia accueille parfois les enfants pendant plusieurs jours et nuits consécutifs. Elle a ainsi appris à gérer l’autisme afin qu’Emeric ne souffre pas de sa situation et de l’absence de ses parents, mais aussi qu’il trouve naturellement les moyens de s’éveiller.

Trophée Coup de cœur du jury : Virginie Bourdon. C’est la première fois que l’événement récompense une auxiliaire de vie scolaire. Les organisateurs avaient à cœur de mettre les AVS en avant car ce sont des professionnelles de l’enfance au même titre que les assistantes maternelles. Virginie fut pendant trois ans l’AVS de Souleyman, un jeune adolescent souffrant de Dys (des troubles cognitifs spécifiques induisant des troubles d’apprentissages). Elle a développé des liens forts avec lui et l’a aidé à affronter les difficultés scolaires qu’il vivait. Son projet aujourd’hui : créer une école inclusive. 


Voir aussi
Viviane Boileau : une assistante maternelle au grand cœur
Accueillir des petits en situation de handicap : le choix de Fanny Servant, assistante maternelle
Emilie et Fabrice, un couple d’assistants maternels très investis
Article rédigé par : A.B.B.
Publié le 26 octobre 2018
Mis à jour le 29 octobre 2018