Les ATSEM entendues par le ministère de l’Action et des Comptes Publics

Le collectif indépendant ATSEM de France a été reçu au Ministère de l’Action et des Comptes Publics le 11 juillet dernier pour évoquer le statut professionnel des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecole Maternelles (ATSEM). Une rencontre prévue qui a réuni Laurent Vercruysse, directeur de cabinet du ministre Gérald Darmanin, Eve Perennec Segara, adjointe à la sous-direction des élus locaux et de la Fonction Publique Territoriale, Stéphane Lagier de la Direction Générale de l’Administration de la Fonction Publique et 4 administratrices du collectif. L’occasion pour elles d’aborder avec les différents représentants les enjeux de la profession d’ATSEM. Leur première revendication est le passage de la fonction d’ATSEM de la catégorie C à la catégorie B. « Il faudrait pour cela repasser un petit examen professionnel, explique Isabelle Dubois, administratrice Auvergne Rhône Alpes et DOM TOM. Mais nous ne voulons pas changer de filière, nous tenons à garder notre statut : être simplement ATSEM, catégorie B. » Autre demande essentielle : prévoir une ATSEM à temps plein par classe. « Il en va de la sécurité des enfants, et cela créerait de l’emploi. »
De nouvelles mesures à venir
Le rendez-vous a duré près de deux heures, pendant lesquelles le collectif a pu évoquer les autres points qui leur tenaient à cœur : l’annualisation du temps de travail des ATSEM sur tout le territoire, les Temps d’Activités Périscolaires (TAP), l’obtention du pass éducation, des ouvertures de postes dans les mairies, les risques psychosociaux et musculo squelettiques, une plus grande attractivité de la profession pour les hommes… « Laurent Vercruysse a trouvé notre intervention très riche, souligne-t-elle. Il a pris beaucoup de notes, que ce soit sur les sujets qu’il connaissait déjà où sur des choses dont il n’avait jamais eu connaissance ». Par exemple la présence de plus en plus nombreuses d’ATSEM en contrat civique (employées par l’éducation nationale), l’utilisation des agents pour faire des tâches qui ne leur incombent pas (restauration, tenir une caisse de piscine…). « Il a confirmé que Gérald Darmanin était très sensible à notre sujet et comptait poursuivre le travail initié par Annick Girardin ». Le ministère va s’atteler à l’écriture de textes cet été : des premières mesures qui devraient être mises en place à l’automne. « C’est le début d’une longue série dont la fin sera heureuse » leur a indiqué Laurent Vercruysse.

Par ailleurs, le Collectif s'est également indigné de la proposition de Marlène Schiappa de créer une VAE à destination des parents pour les diplômes de la petite enfance. « Cela ne va pas non plus dans notre sens, nous qui nous battons pour la revalorisation de notre profession », précise Isabelle Dubois.
Article rédigé par : A.B.B.



Je ne vois pas en quoi le fait d'être parents donnent les qualifications pour être ATSEM. J'ai des collègues qui ont le CAP petite enfance qui passent le concours pour être titularisées ATSEM depuis des années et qui ne peuvent pas l'obtenir et on permettrait à des parents sans formation d'accéder à ce titre. On marche sur la tête.