Biblio Pro

Assistante maternelle et fière de l’être !

Portraits et confidences de nounous

Françoise Näser
assistante maternelle et fière de l
Vous connaissez bien Françoise Näser l’auteure de ce livre si vous êtes un lecteur assidu de notre site les Pros de la Petite Enfance. Elle y tient depuis plus d’un an une chronique mensuelle où elle évoque les heurs et malheurs des assistantes maternelles. Avec un ton bien à elle et une vision très juste de son métier, de celles (et ceux) qui l’exercent et de ceux qui les contrôlent (et les accompagnent parfois…). Avec un style alerte et simple empreint parfois d’humour-dérision, souvent de tendresse et toujours de bienveillance… même quand on la sent en colère.
Si vous aimez tout cela dans ses chroniques, vous aimerez et prendrez beaucoup de plaisir et d’intérêt à découvrir son nouveau livre : « Assistante maternelle et fière de l’être ».

Cet ouvrage n’est pas un recueil de chroniques, il est moins personnel mais a l’ambition, selon l’auteure elle-même, « de dresser un panorama de la situation des assistantes maternelles et de leur métier ». Histoire de montrer tout ce qu’elles ne sont pas. Ah! ces idées reçues toutes plus exaspérantes les unes que les autres ! Et de montrer tout ce qu’elles sont et font. Une sorte de patchwork fait de témoignages et d’analyses organisés par thèmes (le RAM, les MAM, les Prud'hommes, Pôle Emploi, le travail en couple, etc.) qui au bout du compte donne une bonne photographie de la profession. « Mon idée, précise encore Françoise Näser, était de montrer tout ce qui se fait d’original dans l’accueil individuel et dont personne n’a idée, pas même les assistantes maternelles car nous sommes très isolées les unes des autres. » Le projet a germé après la publication de son premier livre.* Beaucoup de collègues l’ont contactée pour lui dire bravo mais aussi pour lui raconter leurs expériences (souvent mauvaises) et leur initiatives (souvent passionnantes). Car beaucoup d'assistantes maternelles sont créatives dans leur accueil des tout-petits. Et l'un des mérites de ce livre est de le faire savoir !

C’est à partir de ces premiers témoignages spontanés et après en avoir sollicité d’autres que Françoise Näser a pu réaliser ce livre.  Un livre qui sonne juste car assistante maternelle elle-même, l’auteure a pu recueillir des confidences très personnelles de ses pairs. Et bien malgré elle, elle en est devenue le porte-parole en quelque sorte. « Tout est vrai, affirme-t-elle, le pire (ah ces puéricultrices de PMI sont parfois tellement strictes !) comme le meilleur (il y a aussi des PMI qui permettent des innovations : le travail en binômes, le rôle du conjoint, etc. et qui savent soutenir des assistantes maternelles en difficulté), seuls les noms ou lieux ont été changés. Je ne veux pas que mes collègues aient des ennuis » s’inquiète-t-elle. Authentique aussi, même si c’est parfois difficile de croire aux anecdotes ou incidents avec les parents. Là aussi le pire côtoie le meilleur.

Vous l’aurez compris ce livre n’est ni militant, ni revendicatif. Il dresse un constat et décrit une profession de l’intérieur. Sans en occulter les difficultés et injustices. Mais on sent intact chez l’auteure comme chez celles qui ont témoigné, l’amour du métier. La conclusion personnelle de Françoise Näser en est le plus bel exemple : « Etre assistante maternelle écrit-elle est une passion, une fierté, un bonheur et nous n’avons aucune envie de « faire autre chose », ailleurs et autrement. Ce métier nous l’avons choisi pas par défaut, mais par amour des enfants, parce que nous avons conscience des enjeux de la petite Enfance, parce que nous y trouvons épanouissement et équilibre personnel ». C’est clair. Tout comme est claire la liste des souffrances des assistantes maternelles que Françoise Näser ne manque pas de dresser.
« Assistante maternelle et fière de l’être » n’est pas un livre pessimiste parce qu’il montre la créativité et le sens de l’initiative de ces professionnelles si peu reconnues. Ce n’est pas non plus un livre optimiste car il met en évidence le peu de moyens donnés à l’accueil individuel, ce qui à terme peut compromettre l’avenir de la profession.
Suggérons à l’auteure de faire parvenir son ouvrage à la Ministre des Solidarités et de la Santé et à la Secrétaire d’Etat à l’égalité Femmes-Hommes. Et à toutes les PMI de France ! Qui sait… cela pourrait leur donner des idées.

*Elle avait déjà publié en 2012  « Une vraie vie de nounou », un livre destiné à faire connaître le métier d'assistante maternelle et écrit des chroniques sur son blog.
13,90
Article rédigé par : Catherine Lelièvre
Modifié le 10 septembre 2017