Pas de bébés à la consigne : journée d’action le 28 mars

Les professionnels de le petite enfance regroupés au sein du Collectif Pas de bébés à la consigne veulent faire pression avant qu’il ne soit trop tard. Avant même que ne soit rendu public le projet post-concertation des futures ordonnances réformant le cadre normatif des modes d’accueil, ils ont décidé de réagir.
Leurs craintes et revendications expliquées dans un récent communiqué sont toujours d'actualité. C’est pourquoi, le Collectif appelle à un rassemblement devant le ministère des solidarités et de la santé à Paris le jeudi 28 mars à 10h. Au même moment d’autres rassemblements auront lieu, probablement devant les préfectures d’autres grandes villes comme Toulouse, Nantes, Lyon etc.  Des préavis de grève seront parallèlement déposés par les syndicats du secteur petite enfance pour cette journée du 28. Le mot d’ordre ?  Plus de transparence. Et cette revendication adressée au gouvernement : levez le secret sur la réforme des modes d’accueil !

A noter  : Christelle Dubos, secrétaire d'état auprès de la ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, recevra (à sa demande) des représentants de Pas de bébé à la consigne jeudi 21 mars à 17h30. Affaire à suivre.

Pour en savoir plus : Pas de bébés à la consigne
A lire sur le sujet : 
Modes d'accueil : ce que les sordonnances pourraient changer
Ordonnnaces sur les modes d'accueil : le point sur le calendrier
Article rédigé par : C.L
Publié le 11 mars 2019
Mis à jour le 20 mars 2019