Biblio Pro

Quand la girafe danse avec le chacal

Les quatre temps de la Communication Non Violente

Serena Rust
 Quand la girafe danse avec le chacal
La Communication Non Violente (CNV), aussi appelée « Communication empathique », est présentée par Serena Rust comme une nouvelle langue, directe, chaleureuse, vivante, qui va droit au cœur. Mais qui, selon cette photographe de profession, thérapeute en synergétique et formatrice en CNV, demande l’apprentissage de nouveaux schémas de pensée et de modes d’expression différents. Cet ouvrage, fourni d’exemples et explications simples, reprend les énoncés de Marshall Rosenberg fondateur de la CNV. Il présente donc un modèle de communication relativement facile à comprendre mais pas si facile que ça à appliquer.

L’auteure reprend les deux figures emblématiques de Rosenberg, la girafe et le chacal, pour expliquer et démontrer un mode d’expression au cours duquel aucun interlocuteur ne cherche à prendre l’ascendant sur les autres. Des exemples de dialogues typiques montrent la façon de sortir du cercle vicieux des attaques et contre-attaques, des accusations et dévalorisations et des menaces croisées.Dans l’univers du chacal, les autres sont des concurrents dont il faut se méfier. Son monde est fait de perdants et de gagnants, et il se veut dans le clan des gagnants. La girafe traduit ce qu’elle veut dire de façon à pouvoir être écoutée et comprise, sans agresser son interlocuteur qu’elle cherche á comprendre plus qu’à interpréter. Cette méthode de communication est évidemment intéressante et importante dans les relations entre professionnels de la petite enfance (cela peut faciliter le travail en équipe) mais aussi dans celles qui se nouent avec les parents des enfants qu’ils accueillent (il y a tant d’ambivalence dans cette relation !). Grâce à elle, bien des conflits peuvent être ainsi tranquillement abordés et transformés.

Ce livre de format pratique et joliment illustré est intéressant pour tous mais il ne s’adresse pas précisément aux professionnels de la petite enfance pour lesquels les exemples choisis ne sont absolument pas adaptés. Serena Rusty parle essentiellement du couple. Il reste l’impression que pour pratiquer la CNV de façon spontanée, quelqu’en soit le contexte, un cheminement et un profond travail sur soi sont nécessaires pour ne pas tomber dans un mode d’expression peu naturel et un tant soit peu surfait.
Pour s’initier à la Communication NonViolente et développer l’art du dialogue fondé sur l’empathie et l’authenticité, il est préférablede s’informer et se former directement à ses sources en lisant l’ouvrage de base de Marshall B. Rosenberg « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) : Introduction à la Communication Non-violente » (Éditions La Découverte. 2004. 18€90) ou bien encore « La Communication non violente au quotidien » (Éditions Jouvence.)
8,70
Editeur Jouvence
CollectionLes clés de la CNV
Article rédigé par : Christiane Puente-Lelièvre
Modifié le 30 août 2017