Accompagner l’enfant dans son apprentissage des couleurs

Pour guider le tout-petit sur le chemin de la découverte des couleurs, des activités spécifiques et ludiques peuvent commencer à être mises en place dès 18 mois. Apprendre les couleurs en jouant, c’est les différencier, les nommer et les catégoriser. Dans cette aventure, l’observation et la mémoire sont également sollicitées. Rien de mieux, en plus du langage, que la manipulation pour commencer à identifier les couleurs une par une, les trier et les associer. Les astuces , conseils et petits jeux de  Fabienne-Agnès Lévine, psychopédagogue.

Une journée, une couleur :  mettre une couleur à l’honneur
À la maison ou en collectivité, le professionnel peut lancer un projet autour d’une couleur en particulier. Décréter que demain sera la journée du rouge, par exemple. On invite chaque enfant à venir avec un vêtement rouge et on oriente les activités du jour autour de cette couleur.

Chasse aux gommettes : une couleur à la fois
Placer des gommettes multicolores dans une pièce, un peu partout à hauteur d’enfants (derrière les meubles, sur les murs…) et donner aux enfants la consigne de partir à la « chasse au bleu », par exemple. Ils ne doivent rapporter que les gommettes de la couleur demandée et les coller en suite sur un panneau collectif. L’adulte qui encadre le jeu veillera à ne pas disqualifier le petit qui se trompe, juste lui dire « Ah, cette gommette on ne peut pas la mettre, mais je suis sûr(e) que tu vas en trouver une de la même couleur ». Cette activité a l’avantage de proposer un temps de jeu en mouvement plutôt qu’autour d’une table.

Sac surprise : une couleur, un mot
Pour changer des couleurs primaires, réunir dans un sac opaque des objets identiques mais aux teintes variées comme des bouchons de bouteille de lait vert pomme, rose pâle et bleu turquoise, par exemple. Ensuite, faire circuler le sac entre les enfants, et leur demander à tour de rôle de plonger leur main au hasard, avant de nommer la couleur qu’il découvre.
Deuxième possibilité de jeu : le sac circule, l’adulte nomme une couleur différente pour chaque enfant qui plonge la main jusqu’à trois fois en vue d’essayer d’obtenir la couleur indiquée.

Routes de couleurs : changer de couleur à la demande
Dans un espace intérieur, coller des bandes adhésives (matériel d’électricité) de 3 ou 4 couleurs différentes au sol. Si l’activité se tient à l’extérieur, on peut tracer des lignes à la craie. Dans un premier temps, laisser les enfants suivre les lignes au gré de leur fantaisie. Pour les plus grands, un jeu avec une règle simple : leur demander de se placer sur la ligne de la couleur désignée et d’en changer à votre signal. Bonne idée : réaliser des petites pancartes, une par couleur, et montrer celle qui indique la prochaine couleur.

La maison des couleurs : catégoriser les objets selon leur couleur
C’est le moment de s’amuser à trier les objets selon leurs couleurs. On y va progressivement, en fonction de l’âge et des acquis de chaque enfant. Commencer par séparer deux couleurs, puis 3, puis 4 … Inviter les petits à rassembler les pions, les figurines ou les petites voitures en mettant les jaunes dans une boîte jaune et les rouges dans une boîte rouge, par exemple. Attention à ce que les boîtes soient bien du même rouge et du même jaune que les objets pour rendre la demande cohérente. Sinon, c’est à n’y rien comprendre ! Le même jeu peut être organisé avec des corbeilles ou des bacs de couleur que les enfants sont invités à remplir uniquement avec tout ce qu’ils trouvent autour d’eux de la même couleur. On peut rajouter une boîte pour les objets multicolores.

La ronde des couleurs : associer les couleurs terme à terme
D’inspiration montessorienne, ce jeu permet à la fois et de reconnaître les couleurs tout en développant la motricité fine. On divise un disque en carton en 6 parts égales que l’on peint chacune en jaune, orange, rouge, mauve, bleu et vert. On colorie des bouts de pince à linge avec les mêmes couleurs et on demande ensuite aux enfants de les associer avec celles du disque.
 
Article rédigé par : Marie Sophie Bazin avec Favienne Agnès Levine
Publié le 06 mai 2020
Mis à jour le 07 mai 2020