Chronique à contre-courant. Par Arnaud Deroo

Consultant en éducation, thérapeute et psychanalyste, auteur

Une chronique qui ne plaira peut-être pas à beaucoup de monde mais tant pis j'en peux plus.
Je n’en peux plus de voir ces professionnels petite enfance avec des masques accueillir les parents et les enfants.
Je n’en peux plus de voir ces accueillantes avec leurs masques durant la journée.
Je n’en peux plus d'imaginer que la plupart des jeux sont rangés. Je n'en peux plus qu'on leur interdise de jouer avec des objets naturels du jardin …
Je n’en peux plus que les bras et les câlins soient restreints au minimum.
Je ne comprends pas que les analyses de pratique sont supprimées alors que le groupe comprend moins de 10 personnes...
Je n’en peux plus que le doudou doive rester à la maison.
Je n’en peux plus qu'on empêche les enfants de se rencontrer voir de se toucher ….

Dites-moi que je délire, que je me trompe mais à lire certains propos sur les réseaux sociaux, je ne me trompe que de peu...

Que va-t-il se passer pour ces bébés, ces jeunes enfants pour leur santé psychique dans quelques mois ?
On les protège du Covid-19, semble -t-il (mais là je ris puisque maintenant on sait que les enfants ne sont pas à risque), on ne les protège pas d'un futur stress.
De plus, la peur comme on dit est mauvaise conseillère et surtout elle fragilise notre système immunitaire.  Soyez dans le rire, dans la joie, dans l'enthousiasme le covid-19 n’aime pas cela, donc ne s'attaque pas aux enfants.

Réveillez-vous, chers professionnels, ce n'est pas parce que plusieurs personnes disent la même chose que cela est vrai. La FRANCE devient folle. Ne retombons pas dans les crèches des années 50-60. Ne perdez pas votre bon sens.
 Désobéir, vous connaissez ce mot. Dire Non, vous connaissez. Avec cette période quelque peu tumultueuse on voit combien le sujet de la soumission, de l'obéissance, est un sujet d'actualité.  La question de l'obéissance revient souvent dans les analyses de pratique, on en voit les résultats actuellement, il serait bon d'en discuter pour vous. Il est vrai que les professionnels petite enfance sont des gens bien gentils,  trop gentils.
Donc réagissez !
Encore une chose, j'attends avec impatience les projets d'ordonnances petite enfance... N'y avait -il pas dans leur projet, l’idée de réduire les m2 dans les crèches.... Si après tout ce bazar, cette mesure passe, je pense que l'on pourra dire que « ce gouvernement » est psychotique.
 
Article rédigé par : Arnaud Deroo
Publié le 21 mai 2020
Mis à jour le 22 mai 2020
Je partage tout a fait ce sentiment. Les mesures demandées sont inapplicable, et nous obligent, si elles sont suivis à la lettre, à frôler la maltraitance.Les différents protocoles d'hygiène prennent plus d'un tiers du temps que l'on consacre aux enfants, à l’accueil. La notion épanouissement, de libre-agir sont mis sont clés. Faire appliqué une distanciation sociale en crèche ? Heuuuuu; Ici, nous ne sommes pas dans le domaine pénitentiaire. Et se sont les pros sur le terrain qui se retrouvent à devoir évité le marteaux et l'enclume pour maintenir notre bienveillance usuelle.