Educateur de jeunes enfants

Educateur de jeunes enfants : un pro de l’éveil

L’éducateur de jeunes enfants (EJE) est un travailleur social, spécialiste de la petite enfance (0-7 ans). Grâce au jeu et à des activités d'éveil, il s'assure du bon développement et de l’épanouissement de l’enfant. Médiateur et patient, il exerce au sein d'une équipe pluridisciplinaire et fait le lien entre les parents, la structure d'accueil et les assistants maternels.
Educateur de jeunes enfants
Educateur de jeunes enfants, un rôle polyvalent
Selon la loi l’éducateur de jeunes enfants est chargé de « mener des actions qui contribuent à l’éveil et au développement global des enfants d’âge préscolaire. » La profession d’éducateur de jeunes enfants est essentiellement féminine. L’EJE intervient auprès des enfants âgés de 0 à 7 ans, et a pour mission de veiller à la sécurité de l’enfant, son épanouissement et son intégration sociale. L’EJE doit aussi établir une relation de confiance avec les parents, et les soutenir dans leur rôle éducatif. Il est médiateur entre la famille, les professionnels de l’enfance et l’enfant. Il repère les éventuels problèmes médicaux ou comportementaux afin de limiter l'installation de carences et difficultés. Si besoin, il est en lien avec des professionnels spécialisés, tels que des orthophonistes, psychomotriciens, pédiatres... L’EJE exerce dans différentes structures : crèche, garderie, ou structure d’accueil pour enfants en difficulté. 

Les missions de l’éducateur de jeunes enfants
La mission de l’EJE est d’organiser des activités adaptées à l’âge de l’enfant et à ses potentielles lacunes. Il s’agit d’aider et de soutenir l’enfant afin qu’il progresse et se socialise. L’EJE le suit et analyse son évolution, après avoir mis en place un projet pédagogique et cerné son passif. Il propose donc des jeux d’éveil qui aident l'enfant à construire des liens sociaux. Une fiche de suivi doit être rédigée lors de chaque visite chez les assistants maternels ou bien dans les établissements d'accueil afin de faire état aux familles, lors des rencontres, de l'évolution de l'enfant. Lorsqu'il exerce en structure d'accueil, l'EJE veille au respect du projet pédagogique par l'équipe éducative et propose des alternatives et améliorations. 

Les qualités requises pour devenir EJE
Si la patience et le sens de l'observation sont des qualités indispensables, l'EJE doit également avoir des connaissances plus théoriques. Il doit maîtriser la législation concernant l'univers de la petite enfance et connaître quels sont les besoins d'un enfant pour son développement et son équilibre. Diplomate, il est capable de dialoguer dans des situations parfois difficiles et éprouvantes. Une rigueur et une bonne organisation sont également nécessaires, afin d’assurer un cadre stable et adéquat. Il a envie de transmettre et répond rapidement à une problématique.
 
Article rédigé par : Marie Pays
Modifié le 13 novembre 2017