DoudouCare : une plateforme de conseil santé dédié à l’enfant

DoudouCare est le projet de Fanny Renoux, jeune maman de jumeaux. Elle a créé cette plateforme de téléconseil santé dédié à l’enfant qui met en relation des professionnels spécialisés et les familles afin de répondre à leurs questionnements, en attendant des rendez-vous médicaux qui sont parfois très longs à obtenir. Aujourd’hui il s’ouvre également aux professionnels de la petite enfance, notamment les assistantes maternelles.
Favoriser les échanges entre parents et puéricultrices
Après avoir suivi des études de commerce, Fanny a travaillé dix ans en communication et marketing en France et à l’étranger. En 2013, elle vit une toute nouvelle expérience : elle attend des jumeaux. Des complications surviennent pendant sa grossesse et son accouchement, mais elle apprécie d’être très bien entourée. « Durant cette période j’ai découvert les infirmières puéricultrices et elles m’ont tout appris, raconte Fanny. Pour être honnête, je suis tombée amoureuse de ce métier ! » Elle tisse des liens très forts avec certaines d’entre elles et une fois le parcours de soins de ses enfants plus apaisé, elle revient vers elles pour leur proposer un projet. « Je voulais faire quelque chose avec les infirmières puéricultrices car elles aident vraiment les parents et pourtant leur profession est souvent méconnue », explique-t-elle. Elles décident donc de créer une plateforme simple et sécurisée à destination des parents.

Un réseau très actif qui répond à un vrai besoin
« Le téléconseil santé est une activité qui se développe en France, souligne Fanny. Mais les dispositifs existants concernent plutôt la médecine générale ou des périmètres restreints. Notre idée est d'être le spécialiste de l’enfance. » Avec trois infirmières puéricultrices, elles montent DoudouCare qui sort officiellement en septembre 2016. Passées de trois à quinze en un an, les professionnelles répondent 7 jours sur 7 aux questions du public, avec un temps de réponse de moins de deux heures. Des échanges anonymes et confidentiels qui se font via deux canaux : par mail ou par SMS. Maladies infantiles, soins, sommeil, éveil, allaitement… Une grande variété de sujets sont abordés. « L’idée est de donner au public une réponse fiable et personnalisée le plus rapidement possible, résume Fanny. Et qu’il ait une alternative aux forums ». Aujourd'hui, la plateforme compte donc un large spectre d'experts de santé, allant des infirmières puéricultrices, aux psychologues infantiles, en passant par les kinésithérapeutes ou les ostéopathes, permettant ainsi de répondre à toutes les interrogations de l'âge du nourrisson à celui du jeune adulte.  

« En France nous avons la chance d’avoir beaucoup de services de santé : urgences pédiatriques, PMI… Malheureusement ils sont saturés : aujourd’hui il faut compter en moyenne 18 jours d’attente pour un rendez-vous chez le pédiatre et 9 mois pour un rendez-vous chez l’orthophoniste ! » Rien à voir avec une consultation chez le médecin. DoucouCare propose en amont, d’accompagner les parents dans la prévention ou de les orienter vers d’autres professionnels de santé si besoin. En aval, de revenir sur des points sur lesquels les parents s’interrogent et leurs enfants en attendant ces consultations.

Un site ouvert aux parents comme aux professionnels
Les interlocuteurs ne sont pas que des parents ou des grand-parents. Lors d’un salon à Dôle, Fanny a eu l’agréable surprise de rencontrer des professionnels de la petite enfance qui sollicitent DoudouCare pour répondre à leurs questions par rapport aux enfants qu’elles accueillent. « Je n’avais pas idée que le site pouvait aussi leur servir, ça fait plaisir ». En effet, des auxiliaires de puériculture, des éducateurs de jeunes enfants, mais surtout des assistantes maternelles trouvent également sur le site un soutien pour leur quotidien auprès des tout-petits. DoudouCare travaille aussi en collaboration avec des partenaires - réseaux de crèches , établissements de santé, entreprises... - afin qu'un maximum de professionnels et de parents puissent bénéficier de son offre. « Cela permet à des tiers de prendre en charge le coût du service et de le redistribuer à leur communauté. explique Fanny. Beaucoup ont d'ailleurs remarqué une baisse d’absentéisme chez leurs employés ». Depuis cette année, les professionnels de santé organisent même des ateliers et conférences pour encore mieux répondre aux questions des parents et des professionnels.
Article rédigé par : Armelle Bérard Bergery
Publié le 15 septembre 2017
Mis à jour le 09 décembre 2019