Découvrir le land art avec les enfants

Du jardinet au cœur de la forêt, la nature est un espace de découvertes et d’apprentissages extraordinaires pour petits et grands. Par le Land Art, encourageons les enfants à découvrir de plus près le monde qui les entoure et à exprimer leur créativité en toute simplicité !
Land Art. Derrière l’anglicisme barbare qui intrigue, le Land Art est une jolie manière de remettre la nature au cœur des apprentissages et des découvertes de nos petits citadins. La tendance voit le jour dans les années 60 aux Etats-Unis lorsque les artistes contemporains quittent leurs ateliers et leurs galeries pour aller travailler au plus près de la nature : il ne s’agit plus de représenter l’environnement mais de l’utiliser comme outil de création. A partir d’éléments de la nature présents sur place, on compose une œuvre éphémère intégrée dans le paysage, comme un cadeau pour la Terre et les prochains visiteurs de ce lieu. Le Land Art propose une découverte sensorielle de la nature, associée à une démarche artistique, sans limites accessible à tous. Avec les enfants, l’expérience prend une toute autre dimension pédagogique : découvrir la nature en l’observant au fil des saisons, laisser une trace de son passage tout en apprenant à respecter l’environnement, exprimer sa créativité, travailler avec ses cinq sens, seul ou bien en groupe…

En pratique, comment faire du Land Art ?    
Quel que soit le lieu ou la saison, il sera toujours possible de faire du Land Art !  Seule la météo vous empêchera de prévoir cette sortie longtemps à l’avance. Idéalement, vous quitterez votre environnement habituel pour aller vous promener dans un parc ou mieux, en pleine nature. Equipés de corbeilles, les enfants prendront le temps de ramasser autour d’eux ce qui leur plaît : feuilles, cailloux, bâtons, mousse, marrons et petits fruits mais aussi algues, sable, galets…  Ensuite, seuls ou par petit groupe de deux ou trois, chacun choisira un emplacement pour réaliser, au fil de son imagination, une œuvre éphémère à son goût. Ne leur montrez pas de modèles avant pour ne pas les brider dans leurs créations. Tout est permis ! Vous regarderez de jolis exemples à votre retour !

Donnez des consignes très ouvertes pour laisser travailler leur imagination : utiliser deux couleurs ou bien deux formes seulement, travailler avec des feuilles et des pommes ce pin, en fonction des ressources locales ! Evitez le figuratif.  Bonhommes, maison, soleils limitent leur univers. On incite plutôt les enfants à jouer avec les couleurs, les matières et formes que la nature leur propose. Sensibilisez-les à l’ordre, aux lignes, rythmes, répétitions, alternances, quadrillages, superpositions, quinconces, spirales, cercles etc. dans la manière dont ils installeront leurs cailloux, feuilles et pommes de pin au sol.  

Apprécier le résultat et prolonger l’expérience

Lorsque les enfants sembleront satisfaits, vous apprécierez ensemble le résultat obtenu en prenant un peu de recul. Trouvent-ils cela joli ? Sont-ils heureux du résultat ? On pourra improviser une petite tournée des œuvres des copains, comme au musée. Mais à l’heure de partir, il faudra laisser en place toutes ces jolies créations éphémères sans y toucher, comme un hommage à la nature. Une étape parfois difficile à franchir pour les petits artistes, mais une photographie que l’on ramènera à la crèche pourra en prolonger le souvenir. On pourra même revenir quelques jours ou quelques semaines plus tard pour voir ce que sont devenues ces créations : en reste-t-il des traces ? Quelqu’un les a t il détruites ou au contraire complétées ? Après cette première expérience, vous pourrez découvrir les créations de nombreux artistes originaux (Marc Pouyet sur http://www.marc-pouyet.net et http://touslandartistes.fr ) puis réitérer l’expérience avec d’autres consignes, créer « à la façon de » ou revenir à la prochaine saison !

Référence : Artistes de nature : pratiquer le land art au fil des saisons. M.Pouyet, Ed. Plume de Carotte, 200
 
Article rédigé par : Laurence Yème
Publié le 15 novembre 2019
Mis à jour le 15 novembre 2019